IMPORTANT : Nous sommes ouverts et toujours là pour vous! Détails

Douleur à l’épaule : si ça venait du cou?

2020/11/23 Accueil Éducation et conseils

Douleur à l’épaule : si ça venait du cou?
James Rouzier James Rouzier physiothérapeute associé

Depuis quelques mois, une douleur à l’épaule droite vous embête dans votre télétravail. Après quelques minutes de recherche sur internet, vous êtes convaincu : c’est une tendinite de la coiffe des rotateurs! Vous apportez quelques changements à votre ergonomie, vous faites religieusement les exercices que vous avez trouvé sur internet mais malheureusement, 4 semaines plus tard, la douleur n’a pas changé! Vous décidez alors de consulter votre physiothérapeute.

Suite au rendez-vous, votre physiothérapeute vous explique que la douleur semble être causée par les mouvements de votre cou.

Comment est-ce possible?

Douleur référée

Certaines structures du cou peuvent référer une douleur à l’épaule. C’est entre autres le cas des facettes articulaires, petites articulations en postérieur de vos vertèbres, qui peuvent référer une douleur vers le haut du dos, l’omoplate et l’épaule. Pour comprendre le phénomène de douleur référée, imaginez que votre épaule est connectée sur le même disjoncteur que votre cou dans la boite électrique qu’est votre système nerveux. Ainsi, il se peut que vous remarquiez les symptômes à votre épaule mais en fait, c’est votre cou qui envoie une surcharge au disjoncteur. Les facettes articulaires ne sont pas les seules structures du cou qui envoient de l’information à ce disjoncteur, il y a aussi des muscles, des ligaments, des disques, du tissu conjonctif, des nerfs, etc. Toutes ces structures, même sans traumatisme, peuvent envoyer un message de douleur à votre système nerveux.

En résumé, un mouvement répété du cou ou encore une posture prolongée peuvent être suffisants pour initier un message de douleur à votre cerveau qui pourra être interprété comme s’il venait de votre épaule. Il sera alors difficile de contrôler la douleur à votre épaule sans adresser la problématique à votre cou.

Le contrôle des muscles de l’omoplate

Il est accepté que la dynamique de l’omoplate est très importante dans la fonction de l’épaule. Par exemple, il se peut qu’une joueuse de volley-ball développe une douleur à l’épaule si à chaque fois qu’elle attaque ou qu’elle sert, les muscles de son omoplate ne font pas le travail nécessaire pour la supporter. Il faut savoir que l’interrupteur contracter/relâcher de plusieurs des muscles de l’omoplate se retrouve au niveau de nerfs qui viennent du cou. Ainsi, une problématique au cou peut affecter cet interrupteur et faire que ces muscles contractent trop, trop peu ou encore au mauvais moment.

Conclusion : pour réussir la rééducation des muscles de votre omoplate, il faut souvent optimiser la fonction cervicale.

Comment puis-je savoir si c’est mon cas?

Il est important de déterminer quels sont les facteurs aggravants de votre douleur. Est-ce que la position de votre cou a un impact sur votre douleur?

  • Est-ce que votre douleur à l’épaule est moindre quand vous faites votre télétravail debout versus assis?
  • Est-ce que votre douleur à l’épaule a diminuée depuis que vous avez remonté votre écran d’ordinateur?
  • Est-ce que votre douleur est pire depuis que vous travaillez sur un 2e écran qui est à votre droite, ou depuis que vous avez des lunettes double foyer?

Toutes ces pistes sont bonnes pour déterminer que votre cou a une influence sur votre douleur à l’épaule.

Si on fait juste traiter mon épaule, que va-t-il arriver?

Il y a de bonnes chances qu’en traitant seulement votre épaule en physiothérapie, vos symptômes disparaissent complètement. Malheureusement, il se peut que cette amélioration ne soit que temporaire si la fonction de votre cou n’est pas optimisée. Si certaines structures cervicales continuent d’envoyer un message douloureux vers votre système nerveux, les structures de votre épaule peuvent rester sensibilisées. Ainsi, un petit stress à votre épaule dépassera votre seuil de douleur et reproduira vos symptômes. C’est frustrant d’avoir une douleur récurrente, alors pourquoi pas maximiser vos chances de succès à long terme en traitant votre cou aussi?

Trouvez une clinique

Cliquez sur votre région

Ontario 1 Clinique Open

Voir toutes les cliniques sur une carte Voir toutes les cliniques sur une carte