Prendre un rendez-vous

Évaluation du poste de travail

Service

Pourquoi consulter un ergothérapeute pour l’évaluation du poste de travail ?

Un poste de travail bien ajusté aide à prévenir les douleurs musculosquelettiques liées à une mauvaise posture, une utilisation inadéquate de l’équipement ou à de mauvaises habitudes de vie.

Un poste de travail  mal ajusté et qui fait abstraction des principes ergonomiques pourrait causer :

  • des douleurs lombaires ou cervicales;
  • de la douleur ou des engourdissements au niveau du tunnel carpien;
  • des maux de tête;
  • des inconforts amenés par l’adoption d’une mauvaise posture.

De façon plus ou moins directe, un poste de travail moins adapté pourrait, entre autres, diminuer votre confort et votre productivité, affecter votre énergie, réduire votre capacité à vous concentrer ou provoquer une fatigue visuelle.

Travailleurs autonomes et télétravailleur

Le travail à la maison est devenu une réalité bien présente au Québec. Un ergothérapeute peut vous aider à faire la transition au télétravail, peu importe si votre situation est temporaire ou permanente.

Services en entreprise

Selon plusieurs études, le bien-être des employés a un impact direct sur leur productivité, leur créativité et leur santé. Du côté de l’entreprise, on note, entre autres, une augmentation de la performance, une diminution du taux d’absentéisme et une meilleure rétention des employés.

Déroulement d’une séance d’ergothérapie

L’ergothérapeute débute par une évaluation des besoins spécifiques du travailleur ainsi que de sa condition personnelle. Il évaluera, entre autres :

  • les tâches et la nature de l’emploi
  • les postures et positions de travail
  • la disposition des équipements et outils de travail 
  • la façon d’utiliser les équipements et outils de travail
  • les habitudes de vie (pauses, repas, exercices, rythme, principes d’autorégulation)
  • l’environnement physique de travail (l’éclairage et l’emplacement du poste de travail, par exemple)
  • les risques associés aux tâches à effectuer
  • les exigences physiques et mentales (contraintes et astreintes) du poste ou des tâches de travail.

Il prendra des mesures, des photos et parfois même des vidéos afin de guider son analyse et éventuellement ses recommandations.

Dans certains cas, il sera en mesure d’effectuer des recommandations immédiates, notamment, concernant la posture et les habitudes de vie.

Il rédigera finalement un rapport détaillé incluant :

  • L’analyse des barrières  à la réalisation sécuritaire, fonctionnelle et satisfaisante du travail (facteurs aggravants, contraintes, situation de handicap); 
  • l’élaboration d’une marge de manoeuvre adéquate qui aidera le travailleur à élaborer différentes façons de travailler;
  • des activités d’autorégulation préventives et thérapeutiques;
  • des recommandations sur la posture, la disposition de l’équipement et la façon d’utiliser les outils de travail;
  • des recommandations pour le travailleur afin de favoriser la reprise ou le maintien au travail de manière satisfaisante.

Des rencontres de suivi peuvent être à prévoir pour ajuster le plan d’action.