Important notice! COVID-19 Prevention & precautionary measures for our collective safety Read more

ACHILLES TENDINOPATHY

2020/05/20 Home Education and advice

ACHILLES TENDINOPATHY

Le tendon d’Achille se situe derrière la cheville. Il relie les muscles du mollet à l’os du talon. Lorsque les muscles du mollet se contractent, le tendon d’Achille se tend et vient fléchir le pied en position pointée. Bien qu’il soit nécessaire pour simplement se tenir en position debout, le tendon d’Achille est particulièrement sollicité lors d’activités qui nécessitent de courir ou sauter.

La tendinopathie d’Achille est une condition dans laquelle une usure du tendon d’Achille créée une douleur et parfois une enflure derrière la cheville. Cette usure consiste en une dégénérescence des fibres microscopiques du tendon qui survient lorsque ce dernier se voit imposer un stress mécanique supérieur à sa capacité. En d’autres mots, la tendinopathie d’Achille est en fait une inflammation du tendon d’Achille qui survient lorsque le tendon est soumis à une surcharge ou à une surutilisation.

Les symptômes de la tendinopathie d’Achille

La douleur apparaît souvent de façon graduelle lors d’un entraînement ou d’un effort physique. Elle diminue avec le repos, mais reprend immédiatement si l’entraînement est repris trop rapidement.

Le tendon est sensible au touché.

Parfois, une enflure est observée.

La cheville est moins flexible, ses mouvements sont moins fluides et il peut être plus difficile de compléter les mouvements.

Les causes possibles de la tendinopathie d’Achille

La plupart du temps, la tendinopathie d’Achille touche les sportifs, notamment lors d’un changement soudain dans le patron d’entraînement ou lors de changement de l’équipement.

  • Préparation inadéquate ou surcharge provenant d’une nouvelle activité sportive (ex: commencer à courir)
  • Diminution de la force ou de la flexibilité des muscles du mollet
  • Surcharge provenant d’un changement de paramètre (ex: changement de chaussures, augmentation de la distance de course)
  • Altération de la posture des pieds

 

Comment le physiothérapeute peut-il intervenir?

La tendinopathie d’Achille compte différents stades de dégénérescence des fibres du tendon. Plus cette dégénérescence progresse, plus les changements au niveau des fibres sont difficilement réversibles. Une prise ne charge rapide permet un meilleur pronostic de réadaptation.

  • Identifier et corriger les facteurs ayant contribué au développement de la condition par une modification ou un arrêt temporaire des activités.
  • Programme d’exercices de renforcement excentrique des muscles du mollet pour augmenter graduellement la capacité du tendon à supporter des charges. Ces exercices stimulent la production de collagène qui vient renforcer le tendon.
  • Exercices correctifs pour les déséquilibres musculaires ou problèmes posturaux.
  • Techniques de tissus mous, de thérapie manuelle et électrothérapie.

Que faire si je n’ai pas accès immédiat à un physiothérapeute?

Évidemment, si vous êtes en randonnée pour quelques jours, l’accès à des soins de physiothérapie peut être plus compliqué. Voici quelques conseils pour soulager la douleur dès qu’elle apparaît :

  • Si vous pouvez vous le permettre, prenez du repos pendant quelques heures, voire une journée ou deux selon votre situation.
  • Appliquez du froid sur votre tendon pour soulager temporairement la douleur.
  • Lorsque vous reprendrez votre activité après une période de repos, assurez-vous de bien échauffer vos tendons avant de vous lancer sur les sentiers. Prenez des pauses même si vous ne vous sentez pas fatigué.
  • Quelques heures après votre entraînement, étirez votre cheville et vos mollets pour travailler la mobilité et la flexibilité.

Prévenir les risques de tendinopathie d’Achille

Il serait dommage de partir en randonnée de quelques jours et au milieu du trajet, souffrir d’une tendinopathie qui vous empêche de profiter pleinement de vos prochains kilomètres. Pour réduire les risques de blessures, il est conseillé de :

  • Partir avec des chaussures qui sont déjà adaptées à vos pieds.
  • Choisir des chaussures avec une légère élévation au niveau du talon.
  • Privilégier les bottes de randonnées qui stabilise davantage la cheville.
  • Demander à votre physiothérapeute un programme d’exercices et d’étirements à réaliser avant et après chaque journée de marche.

Votre physiothérapeute chez Kinatex planifiera un traitement individualisé et vous guidera dans la reprise graduelle de vos activités sportives afin d’optimiser vos performances sans vous blesser!

References

¹ Malliaras P, Barton C, Reeves N, Langberg H. Achilles and Patellar Tendinopathy Loading Programmes: A Systematic Review Comparing Clinical Outcomes and Identifying Potential Mechanisms for Effectiveness. Sports Med (2013) 43:267–286.

² Wiegerinck JI, Kerkhoffs GM, van Sterkenburg MN, Sierevelt IN, van Dijk CN. Treatment for insertional Achilles tendinopathy: a systematic review. Knee Surg Sports Traumatol Arthrosc (2013) 21:1345–1355.

³ Brukner P, Khan K. Brukner and Khan’s Clinical Sports Medicine 4th edition McGraw Hill, Sydney 2012.

Find a clinic

Click on your region

Ontario 1 Clinic Open

See all clinics on a map See all clinics on a map