Trouvez une clinique

SOIGNEZ VOS ALLERGIES AVEC L’ACUPUNCTURE!

2016/07/04 Accueil Éducation et conseils

SOIGNEZ VOS ALLERGIES AVEC L’ACUPUNCTURE!

L’allergie est par définition une rhinite allergique. Le mot rhinite vient de ‘’rhino’’ qui signifie ‘’nez’’ et de ‘’ite’’ qui signifie ‘’inflammation’’. Une rhinite est donc une inflammation aiguë ou chronique de la muqueuse nasale caractérisée par une sécrétion abondante de mucus. Saviez-vous que l’on pouvait traiter les allergies grâce à l’acupuncture? Pour mieux comprendre ce qu’est la rhinite et mieux la traiter, lisez bien ce qui suit!

La rhinite est une forte réaction du système immunitaire à des substances (les allergènes) normalement inoffensives, présentent dans l’environnement.

Les symptômes de la rhinite allergique sont :

  • les éternuements (ils débutent quelques minutes après la pénétration de l’allergène dans le nez);
  • une augmentation de la sécrétion nasale liquide;
  • l’obstruction nasale : elle survient environ 20 minutes après le contact avec l’allergène (une congestion nasale de plus de quatre semaines peut être due à une combinaison d’allergènes);
  • parfois la présence de rougeur et de démangeaison au niveau des yeux.

Il existe deux types de rhinite allergique :

1.    La rhinite allergique saisonnière ou rhume des foins.

2.    la rhinite allergique apériodique ou per-annuelle.

Le rhume des foins est l’allergie saisonnière la plus connue. C’est une hypersensibilité au pollen. On note que les conditions climatiques peuvent influer sur la quantité de pollen en circulation dans l’air.

Dans la rhinite allergique apériodique, le nez est sensible à différents allergènes comme la poussière, la fumée, les acariens, les moisissures, les animaux, etc., tout au long de l’année. C’est au printemps et à l’automne que les symptômes s’aggravent.

Il existe plusieurs façons de traiter les allergies. On sait que l’histamine est la substance responsable des symptômes allergiques. Le traitement occidental de la rhinite allergique repose surtout sur l’utilisation des antihistaminiques. Leurs effets secondaires sont nombreux: des transpirations, des sensations vertigineuses, de la fatigue, de l’insomnie, de la nervosité, des troubles gastro-intestinaux. On utilise aussi des corticoïdes en inhalation nasale, qui ne semblent pas avoir les mêmes effets généraux, systémiques, que les corticoïdes. L’acupuncture est une alternative très intéressante au traitement des rhinites allergiques car c’est une approche thérapeutique qui n’utilise pas de substances chimiques. C’est en 2002 que l’O.M.S. (Organisation Mondiale de la Santé) a reconnu l’efficacité des traitements d’acupuncture pour la rhinite allergique. (Ordre des Acupuncteurs du Québec)

L’acupuncture est une des cinq disciplines de la Médecine Traditionnelle Chinoise (M.T.C.) avec la pharmacopée chinoise; le massage Tui Na; la diététique chinoise et les exercices énergétiques (Qi Gong et Tai-chi). La médecine chinoise existe depuis plus de 5 000 ans. Au Québec l’acupuncture est reconnue officiellement comme une profession depuis 1985. C’est en 1995 qu’est né l’Ordre Professionnel des acupuncteurs. L’acupuncture est une approche thérapeutique énergétique et holistique. Elle considère l’individu dans son ensemble. Selon la pensée médicale chinoise, l’acupuncture présume l’existence d’une énergie vitale indispensable à la vie: le Qi, sur laquelle elle agit. L’équilibre et la santé dépendent de l’harmonie de la circulation du Qi. Cette énergie circule dans le corps de façon ordonnée par la voie de circuits que sont les méridiens. En stimulant les points d’acupuncture précis grâce aux aiguilles, il est possible de régulariser le Qi ainsi que les fonctions physiologiques, organiques et psychiques ciblées. Chaque poncture dure une fraction de seconde et rappelle une sensation de piqûre de moustique.

Plusieurs facteurs peuvent perturber le flux de l’énergie : le stress, la mauvaise alimentation, les émotions, les traumatismes, les variations climatiques et les facteurs environnementaux en sont des exemples.

En acupuncture, un symptôme (la branche) est souvent la manifestation d’un déséquilibre énergétique plus profond (la racine ou le terrain). Dans le cas des rhinites allergiques saisonnières les traitements seront différents selon les saisons. Au cours de la saison pollinique, on doit s’attaquer à traiter la branche; alors qu’en dehors de la saison pollinique on doit s’attaquer à traiter le terrain ou la racine du déséquilibre, donc renforcer le système immunitaire.  La meilleure période pour le faire est au printemps et au début de l’automne. Comme la rhinite est saisonnière, on n’a pas besoin alors de traiter la branche.

Pour traiter la rhinite apériodique on doit traiter en même temps la racine et la branche, puisque les symptômes se manifestent tout au long de l’année.

Plan de traitement pour les allergies:

Il est recommandé de suivre plusieurs séries de 3-4 traitements espacés de 6 à 8 jours, avec un intervalle de 15 jours à 3 semaines entre chaque série (épreuve-temps). Habituellement, c’est vers la troisième séance qu’on observe une réaction. Parfois, le résultat est spectaculaire dès la première séance. Un entretien est souvent nécessaire au printemps et automne.

Nos services

Acupuncture

Trouvez une clinique

Voir toutes les cliniques sur une carte Voir toutes les cliniques sur une carte