IMPORTANT : Nous sommes ouverts et toujours là pour vous! Détails
Prendre un rendez-vous

Alimentation et festivités: comment se préparer à la période des Fêtes?

2020/12/18 Accueil Éducation et conseils

Alimentation et festivités: comment se préparer à la période des Fêtes?

À l’approche de la période des fêtes, même si elle sera moins mouvementée qu’à l’habitude, plusieurs d’entre nous ont des préoccupations quant à l’abondance alimentaire qui y est reliée, ainsi qu’à une potentielle prise de poids qui pourrait en découler. Certain(e)s décideront de commencer une diète ou bien de couper quelques groupes d’aliments en prévision de cette période festive.

Est-ce la façon optimale d’éviter les mauvaises surprises ?

La réponse simple est NON.

La restriction n’est jamais une solution en ce qui a trait à l’alimentation

Se priver de certains aliments ou de certains groupes d’aliments par crainte de prendre du poids, ou encore pour « compenser » une prise alimentaire importante à venir, risque d’avoir l’effet inverse de celui désiré.

S’empêcher de consommer un aliment risque d’amplifier notre envie de le prendre, et cela risque d’amener des pensées obsessives étant donné qu’il devient un aliment « interdit ». L’aliment en question risque de paraître encore plus attirant. À force de vouloir avoir un « contrôle », les chances de « perdre le contrôle » augmentent. Le risque de manger cet aliment « interdit » en quantité plus grande qu’à l’habitude est beaucoup plus élevé que s’il avait été dégusté, savouré occasionnellement.

En plus, la frustration et le sentiment de culpabilité risquent de se faire ressentir. Cela est tout particulièrement vrai dans le contexte de la période des Fêtes !

Que faire pour ne pas tomber dans ce cycle de restriction?

Un indice : les signaux de faim et de rassasiement.

Notre corps nous envoie des signaux constamment, que ça soit pour nous avertir qu’il fait face à un danger, pour s’ajuster à la température changeante, ou pour nous rappeler nos besoins les plus primaires. Les signaux de faim et de rassasiement sont parmi les signeux que nous ressentons le plus souvent.

Les signaux de faim peuvent inclure, entre autres:

  • des gargouillements;
  • un ventre creux;
  • de la fatigue;
  • une diminution de la concentration.

Les signaux de rassasiement sont ceux que nous ressentons lorsque nous avons assez mangé. Ils peuvent se traduire par:

  • un sentiment de satisfaction, sans être trop plein;
  • un regain d’énergie.

Essayez de vous pratiquer à les reconnaître, vous verrez que vous allez être de plus en plus connecté à votre corps.

Conclusion

Dans la vie de tous les jours, ces signaux aident à déterminer quand vient le moment de manger, et quand vient le moment d’arrêter. Par contre, dans le contexte des fêtes, il est totalement normal et acceptable de manger au-delà de sa faim. Il s’agit d’un contexte social particulier qui ne se présente qu’une fois par année, alors vaut mieux en profiter que de se sentir coupable (tout en respectant les mesures sanitaires, bien entendu)!

Manger plus que d’habitude une fois ou deux dans l’année n’affectera pas votre santé. Tout est une question d’équilibre, et ce, tout au long de l’année.

Joyeuses Fêtes !

À propos des auteurs

Emma Teasdale, nutritionniste

Emma Teasdale est nutritionniste chez Tactik Nutrition, partenaire des cliniques Kinatex Centre-Ville et Île-des-Soeurs.

Titulaire d’un baccalauréat en nutrition de l’Université de Montréal, Emma poursuit actuellement sa formation à la maîtrise, plus spécifiquement sur le sujet de l’insécurité alimentaire chez les individus en situation de précarité. Elle suit régulièrement des formations complémentaires, les plus récentes portant notamment sur l’alimentation intuitive. L’alimentation végétarienne et végétalienne est l’expertise d’Emma, mais elle travaille aussi beaucoup avec les clientèles aux prises avec des maladies chroniques (maladies cardiovasculaires, diabète, hypertension artérielle, etc.)

Nicolas Violette, nutritionniste

Nicolas Violette est nutritionniste chez Tactik Nutrition, partenaire de la clinique Kinatex Brossard-Dix30. Nicolas détient un baccalauréat en nutrition, une maîtrise en nutrition sportive et une formation en programme d’anthropométrie d’ISAK – niveau 1. Travaillant avec une clientèle très vaste (12 à 99 ans), ce qu’il apprécie le plus dans son métier est la proximité dans l’accompagnement du patient. En fait, il intervient principalement auprès des gens qui pratiquent un sport et s’entraînent et de ceux qui nécessitent une saine gestion du poids. Dynamique et à l’écoute de vos besoins, ses défis quotidiens sont de démystifier les tendances alimentaires et offrir des outils simples et pertinents.

Références

1. ÉquiLibre, 2020.

Trouvez une clinique

Cliquez sur votre région

Ontario 1 Clinique Open

Voir toutes les cliniques sur une carte Voir toutes les cliniques sur une carte