Prendre un rendez-vous

Ah! Comme la neige a neigé !

2019/11/22 Accueil Éducation et conseils

Bien que pelleter peut sembler être une activité anodine, beaucoup de blessures surviennent suite à un mauvais mouvement.

Ah! Comme la neige a neigé !

Pour plusieurs d’entre nous, pelleter est une tâche que l’on effectue de façon machinale, sans trop y penser.

Pourtant, cette tâche, comme toute autre qui requiert un effort physique, n’est pas sans risque de blessures. La plupart des blessures sont causées par de mauvaises techniques utilisées, des mouvements répétitifs sur une période prolongée et de la charge parfois trop lourde.

La plupart des accidents causés par l’action de pelleter entrainent des problèmes lombaires, des douleurs aux épaules ou aux poignets, ainsi que des blessures dans la région cervicale. Afin de devenir un pelleteur aguerri et ainsi prévenir les blessures, vous pouvez adapter l’activité en appliquant les recommandations suivantes.

Choisir le bon matériel

  • Utilisez une pelle légère et dont le manche se termine à la hauteur de votre thorax ;
  • Utilisez une pelle avec un manche ergonomique (manche courbé et prise confort) ;
  • Si possible, équipez-vous d’une pelle pousse-neige ou traineau à neige pour déplacer la neige en la poussant plutôt qu’en la soulevant ;
  • Portez des habits adéquats aux conditions météorologiques.

Réaliser un échauffement

Pelleter la neige requiert un effort physique plus ou moins intense. Un échauffement peut aider à réduire considérablement le risque de blessures. L’objectif de cet échauffement est d’activer les groupes musculaires les plus importants, notamment les épaules, le dos et les jambes.

La période d’échauffement devrait durer au moins 5 minutes.

Vous pouvez par exemple :

  • Prendre une courte marche en augmentant de plus en plus la cadence ;
  • Réaliser quelques étirements classiques comme la rotation des épaules et du bassin, la flexion et extensions de la région lombaire ;
  • Etc.

Si vous ne pouvez faire d’échauffements par manque de temps, commencez à pelleter lentement puis augmentez progressivement la cadence et la charge de la neige.

Utiliser une technique adaptée

  • Évitez les mouvements de torsion du tronc. Pour s’y faire, gardez les pieds et les épaules parallèles en dirigeant l’ensemble du corps dans la direction dans laquelle vous soulevez et déposez la neige.
  • Pliez vos genoux et gardez votre dos droit pour soulever et déposer la neige.
  • Ne soulevez pas une trop grande quantité de neige à chaque pelletée.
  • Ne vous étirez pas trop loin pour atteindre la neige. Déplacez-vous afin qu’elle soit près de vous.
  • Évitez de lancer la neige. Déplacez-vous pour aller porter la neige ou utilisez une pelle pousse-neige.
  • Brisez l’amoncellement de neige et glace laissé par la déneigeuse avant de la soulever afin d’éviter les surprises.
  • Adoptez une cadence régulière qui n’est pas trop intense ou brusque. En tout temps, vous devriez être en mesure d’avoir une conversation tout en pelletant.
  • Prenez régulièrement des pauses.

Et pour déneiger la voiture?

  • Outillez-vous d’un balai à neige proportionnel à la hauteur de votre véhicule ;
  • Utilisez un balai à neige léger et avec un manche ergonomique (tête pivotante et prise confort) ;
  • Déplacez-vous autour de votre voiture pour éviter le plus possible de travailler à bout de bras.

N’hésitez pas à demander conseil à votre physiothérapeute lors de votre prochain rendez-vous. Mieux vaut prévenir que guérir!

La clé : rester actif tout au long de l’année !

Demeurez en bonne condition physique et en santé tout au long de l’année en faisant régulièrement de l’exercice. Ainsi, les corvées d’hiver vous paraîtront moins pénibles.

Toutefois, si, suite à l’effort, des douleurs persistent quelques jours, consultez un professionnel de la santé, comme un physiothérapeute. Ce dernier évaluera votre condition et vous fournira les traitements appropriés.

 

Chronique réalisée par Jeanne Boivin-Lafrance, ergothérapeute chez Kinatex Sports Physio