IMPORTANT : Nous sommes ouverts et toujours là pour vous! Détails

Types de blessures fréquentes chez les coureurs et leur prévention

2020/06/25 Accueil Éducation et conseils

Types de blessures fréquentes chez les coureurs et leur prévention

Le Syndrome Fémoro-Patellaire (SFP)

Le syndrome fémoro-patellaire, aussi connu sous le nom de genou du coureur (runner’s knee), est une des blessures les plus fréquente chez les coureurs. 

Qu’est-ce que le syndrome fémoro-patellaire ? 

Ce syndrome représente la pathologie non-dégénérative la plus fréquente au genou. Il s’agit d’une douleur progressive non-spécifique et diffuse en antérieur du genou. Cette douleur peut être présente durant la marche et peut être amplifiée durant certaine activité comme la course, la  descente ou la montée des escaliers, la descente d’une pente et lors de la position assise prolongée. La douleur peut être soulagée avec le repos. 

Quelles sont les causes?

  • Les erreurs d’entraînement : Le principal facteur de risque de développer un SFP est l’augmentation des forces compressives entre le fémur et la rotule au-delà de la capacité d’adaptation de l’articulation. Autrement dit, cette douleur se développe lorsqu’un individu progresse trop rapidement son entraînement ou sa course. Le stress mécanique induit sur le corps dépasse la quantité qu’il peut absorber à ce moment.      
  • La musculation : Une faiblesse de certains muscles du membre inférieur comme  les  fessiers et  les quadriceps peut entraîner un débalancement musculaire, provoquant une augmentation de stress au niveau du genou et résultant en une irritation fémoro-patellaire.  

Est-ce que je peux faire quelque chose pour prévenir cette blessure? 

Oui!  Voici quelques conseils

  • Réchauffement : Prenez le temps de vous réchauffer en prenant une marche de 5 minutes avant de commencer votre course à pied.  ( liens de Marika) 
  • Étirement : Après votre course, prenez le temps d’étirer les muscles de vos jambes surtout vos quadriceps et vos ischio-jambiers. 
  • Augmentation d’intensité graduelle de la course : Évitez d’augmenter vos distance, durée, ou vitesse de course trop rapidement, pour permettre à vos genoux de s’adapter au stress mécanique et prévenir une blessure.  Introduire plus tard dans l’entraînement les intervalles, les augmentations de vitesse et ensuite les dénivelés. 
  • Renforcement musculaire : Ajoutez des exercices pour renforcer vos fessiers et quadriceps durant vos sessions de musculation. Maintenir une bonne force musculaire de ces groupes musculaires optimise le contrôle au niveau des genoux.
  • Technique de course : Favoriser l’augmentation de la cadence des pas, diminuer les bruit des pas peut réduire les forces d’impact au genou. 

Considérer d’opter pour une chaussure de course plus minimalist afin que l’absorption des chocs soit favorisée au niveau du pied et ainsi réduire le transfert de ces forces dans le  genou 

*Si vous souffrez de ces symptômes ou d’autres douleurs liées à la course, n’hésitez pas à contacter votre physiotherapeute. Les blessures au genou et du membre inférieur peuvent être complexe et liées à plusieurs causes. Votre physiotherapeute pourra évaluer votre genou, analyser votre patron de course et vous fournir d’un plan de réadaptation et d’entraînement personnalisé à vos besoins.

Trouvez une clinique

Cliquez sur votre région

Ontario 1 Clinique Open

Voir toutes les cliniques sur une carte Voir toutes les cliniques sur une carte