IMPORTANT : Nous sommes ouverts et toujours là pour vous! Détails

Démystifier la chaussure de course chez le blessé

2020/08/11 Accueil Éducation et conseils

Vous avez mal et vous songez à changer vos chaussures de course. Si vous avez déjà magasiné pour une paire de souliers de course, vous savez que les options sont nombreuses. Il y a des centaines de marques, une panoplie de modèles, un niveau de support et de protection différente, diverses technologies émergentes et même une variété de couleurs différentes pour une même chaussure. Comment choisir le bon soulier quand vous êtes blessé?

Démystifier la chaussure de course chez le blessé

Types de chaussures de course

Essentiellement, les chaussures de course sont divisées en deux catégories, soit la chaussure minimaliste et la chaussure maximaliste.
La chaussure minimaliste est caractérisée par sa légèreté, sa souplesse, son faible amorti et son plus petit dénivelé (petite différence entre hauteur du talon et des orteils). Pour sa part, la chaussure maximaliste se démarque par son épaisseur, sa rigidité, sa lourdeur, sa solidité, son plus grand amorti et ses technologies de stabilité et de contrôle.

Minimaliste vs Maximaliste 


Le choix du soulier n’est pas si simple. Un des plus grands avantages de la chaussure minimaliste est qu’elle permet aux pieds de bouger librement et naturellement durant la course. Plusieurs études démontrent qu’un soulier minimaliste permet de diminuer le stress sur les articulations des genoux, hanches et bas du dos. Certaines études démontrent même une augmentation de la performance avec ces chaussures. Par contre, une chaussure minimaliste peut induire un stress plus grand sur les articulations de la cheville et du pied, surtout si la transition vers ces chaussures se fait trop rapidement. Ainsi, plusieurs facteurs sont à considérer dans le choix du soulier lorsqu’on est blessé : l’expérience du coureur, les objectifs du coureur, la durée de la blessure, le type de chaussure porté auparavant, etc. Consulter le diagramme ci-dessus pour avoir une idée d’ensemble du meilleur type de soulier.

Enfin, il faut souligner que le soulier de course est très rarement la cause unique d’une blessure. Avant de changer les souliers, il est important d’évaluer le volume d’entraînement à la course à pied et la technique de course. Par ailleurs, il est important de noter qu’il faut en moyenne plus d’un mois de transition pour s’adapter aux nouveaux souliers. Il faut donc progresser très lentement! 

Consultez un physiothérapeute spécialisé en course à pied pour évaluer votre volume d’entraînement, analyser votre technique de course à pied et déterminer le type de soulier le plus approprié à votre condition.

Références

La clinique du coureur. Nouveautés dans la prévention des blessures en course à pied. Cours donné par Blaise Dubois, novembre 2019.

Roth J, Neumann J, Tao M. Orthopaedic Perspective on Barefoot and Minimalist Running. J Am Acad Orthop Surg. 2016;24(3):180‐187. doi:10.5435/JAAOS-D-14-00343

Jeffrey, A. The Barefoot Debate: Can Minimalist Shoes Reduce Running-Related Injuries?, American College of Sports Medecine, 2012

Trouvez une clinique

Cliquez sur votre région

Ontario 1 Clinique Open

Voir toutes les cliniques sur une carte Voir toutes les cliniques sur une carte