Incontinence urinaire chez les femmes : Comment rester actives?

2022/05/09 Accueil Éducation et conseils

Incontinence urinaire chez les femmes : Comment rester actives?
Nick Arcaro Nick Arcaro Thérapeute du sport

Dans le monde d’aujourd’hui, l’activité physique régulière est essentielle au bien-être physique et mental. L’activité physique, qu’il s’agisse de jogging, de yoga ou de jardinage, aide à améliorer votre santé et votre forme physique globale, à maintenir un poids santé, à réduire votre risque de nombreuses maladies chroniques et à promouvoir une bonne santé mentale. Santé Canada recommande que les adultes, y compris les aînés, accumulent au moins 150 minutes d’activité physique modérée à vigoureuse par semaine pour atteindre un bon niveau de santé physique et mentale globale. Bien que cette recommandation soit la même pour les femmes et les hommes, il est surprenant de savoir que seulement 46 % des femmes respectent ces lignes directrices.  Alors que pour beaucoup de femmes qui aiment faire de l’exercice disent qu’elles le font parce que cela améliore leur condition physique, les aide à gérer leur poids, leur donne du temps personnel et s’amuse, d’autres peuvent avoir des limitations qui peuvent être un obstacle à l’exercice.  L’une de ces limitations peut être l’incontinence. Malgré les inconvénients que cela peut causer, il existe des options pour les femmes pour aider à surmonter cette situation, comme consulter un physiothérapeute.

Pourquoi l’incontinence survient-elle davantage chez les femmes qui font de l’exercice?

Les problèmes d’incontinence peuvent être une raison importante et très personnelle qui empêche certaines femmes de commencer un programme d’exercice ou de continuer à participer à leurs activités physiques préférées.  Environ 30% des femmes qui font de l’exercice éprouvent des fuites urinaires au cours d’au moins un type d’exercice. L’activité physique à fort impact, où les deux pieds sont décollés du sol en même temps, comme sauter et courir, implique des augmentations brusques et répétées de la pression intra-abdominale.  Cette pression accrue peut entraîner une incontinence lorsqu’il y a une faiblesse dans les muscles qui se trouvent dans le plancher pelvien qui soutiennent la vessie.

Comment une femme peut-elle renforcer une vessie faible?

Il existe de nombreuses habitudes de vie qui peuvent être adoptées et pratiquées régulièrement pour aider à faire face à l’incontinence.  Que vous soyez une femme qui fait de l’exercice régulièrement ou non, ces recommandations ont toutes pour objectif commun de réduire la quantité de pression créée dans le plancher pelvien, qui est le groupe de muscles trouvé à la base de votre bassin (le bas de votre torse).  Bien que bon nombre de ces habitudes de vie puissent nécessiter de la discipline et de la cohérence pour produire des changements importants, elles peuvent également avoir un effet positif sur votre santé générale.  Vous trouverez ci-dessous quelques suggestions qui fournissent plusieurs façons d’aider à gérer une vessie faible :

  • Effectuer des exercices quotidiens du plancher pelvien
  • Arrêter de fumer
  • Éviter de soulever des objets lourds
  • Avoir une alimentation saine pour la vessie
  • Perdre le poids en excès
  • Faire de l’exercice régulièrement
  • Prévenir la constipation
  • Évitez la consommation excessive de caféine

Quels exercices aident à traiter l’incontinence chez les femmes?

Comme mentionné ci-dessus, effectuer des exercices quotidiens du plancher pelvien est l’une des clés pour renforcer les muscles du plancher pelvien et donc réduire l’incidence de l’incontinence.  Les exercices de Kegel renforcent les muscles du plancher pelvien, qui soutiennent l’utérus, la vessie, l’intestin grêle et le rectum. Les exercices de Kegel, également connus sous le nom d’entraînement des muscles du plancher pelvien, peuvent être effectués à tout moment.  Voici un guide étape par étape pour effectuer des exercices de Kegel correctement :

  • Trouvez les bons muscles : En position couchée avec les genoux pliés, tirez le nombril vers la colonne vertébrale sans gonfler l’abdomen. Faites semblant que vous avez besoin d’uriner et que vous devez le retenir. Déposez vos doigts à la face interne des os pelviens avant pour sentir ces muscles se contracter doucement.
  • Améliorez votre technique : Une fois que la contraction musculaire est améliorée, essayez de maintenir la contraction pendant de plus longues périodes et tout en respirant normalement.
  • Restez concentré : Les exercices de Kegel ne doivent pas être fatigants. Pour de meilleurs résultats, concentrez-vous simplement sur le resserrement des muscles de votre plancher pelvien. Veillez à ne pas fléchir les muscles de votre abdomen, de vos cuisses ou de vos fesses. Évitez de retenir votre souffle. Au lieu de cela, respirez librement pendant les exercices.
  • Pratiquez souvent : Répétez trois fois par jour. Visez au moins trois séries de 10 à 15 répétitions par jour.

Comment la physiothérapie aide-t-elle les femmes souffrant d’incontinence?

incontinence physio

Un physiothérapeute expert en réadaptation du plancher pelvien, également connu sous le nom de réadaptation périnéale, peut aider à identifier et à traiter l’incontinence causée par l’activité physique.  En renforçant les muscles qui soutiennent la vessie et l’urètre, la physiothérapie du plancher pelvien peut traiter les problèmes de fuite dus à une augmentation de la pression dans l’abdomen à la suite d’un effort.  Le physiothérapeute travaillera directement avec un patient pour l’aider à renforcer le plancher pelvien en enseignant les exercices appropriés et en s’assurant que ces exercices sont effectués correctement.  Le renforcement de n’importe quel groupe de muscles peut prendre un certain temps. Cependant, lorsqu’elles sont effectuées correctement et sous la supervision d’un physiothérapeute, des améliorations peuvent être observées et des changements positifs dans les activités de la vie quotidienne telles que l’exercice sont plus agréables.

Voici quelques approches de traitement utilisées dans la rééducation du plancher pelvien :

  • Rééducation des muscles pelviens (pour améliorer le tonus des muscles pelviens et prévenir les fuites)
  • Exercices de Kegel : L’exercice régulier et quotidien des muscles pelviens peut améliorer, et même prévenir l’incontinence urinaire.
  • Biofeedback : Utilisé avec les exercices de Kegel, le biofeedback aide les gens à prendre conscience et à contrôler leurs muscles pelviens.
  • Musculation vaginale : De petits poids sont maintenus dans le vagin en resserrant les muscles vaginaux.
  • Stimulation électrique du plancher pelvien : De légères impulsions électriques stimulent les contractions musculaires.

Comment les femmes peuvent-elles gérer l’incontinence urinaire pendant l’exercice?

L’un des objectifs du contrôle de l’incontinence urinaire est de perdre le poids en excès.  Par conséquent, en plus des changements alimentaires, l’exercice régulier fait partie intégrante du plan de traitement.  Pour certaines femmes, il peut être difficile de gérer les fuites urinaires pendant l’exercice, mais voici quelques suggestions qui peuvent aider :

  • Renforcez vos muscles du plancher pelvien
  • Utilisez un pessaire pour soutenir la vessie
  • Utilisez une serviette/culotte d’incontinence pour vous protéger
  • Ne buvez pas une quantité excessive de liquides avant de faire de l’exercice
  • Évitez les aliments qui sont des diurétiques avant de faire de l’exercice
  • Videz votre vessie avant de commencer votre entraînement
  • Portez un pantalon noir

incontinence physio

Les femmes peuvent rester actives malgré les problèmes d’incontinence

L’incontinence est un problème courant chez les femmes qui font de l’exercice.  Lorsque ce problème se produit, le réflexe le plus courant des femmes est d’arrêter de faire de l’exercice.  Ils attendront de voir si le problème disparaît. Cette approche n’est pas favorable pour les femmes à long terme, car il est prouvé que l’exercice régulier procure d’importants avantages pour la santé physique et mentale et que l’exercice est une activité amusante à faire.  Consulter un physiothérapeute formé à la rééducation du plancher pelvien peut être bénéfique pour apprendre à renforcer les muscles spécifiques qui soutiennent la vessie.  Le thérapeute peut également guider les femmes tout en apprenant d’autres techniques qui peuvent être utilisées pour gérer les problèmes d’incontinence.  Le renforcement est la clé pour s’assurer qu’un mode de vie sain peut être maintenu pour toutes femmes actives.

Si vous souhaitez consulter un thérapeute avant de prendre rendez-vous, cliquez sur le bouton ci-dessous pour réserver un appel d’orientation GRATUIT.

Références

https://www150.statcan.gc.ca/n1/daily-quotidien/210901/dq210901c-eng.htm www.bjsm.bmj.com

Services associés

Rééducation périnéale

Trouvez une clinique

Cliquez sur votre région

Voir toutes les cliniques sur une carte Voir toutes les cliniques sur une carte