COVID-19 : Mesures de prévention et précautions

Kinatex Sports Physio est fière d'appliquer et de respecter les mesures spéciales annoncées par le gouvernement du Québec et les recommandations de la CNESST, de l’INSPQ et des différents ordres professionnels, dont l’OPPQ, afin de contrer la propagation de la COVID-19.

Les changements physiques reliés à la grossesse et l’accouchement – Comment la physiothérapie peut vous aider ?

2019/10/08 Accueil Éducation et conseils

Les changements physiques reliés à la grossesse et l’accouchement – Comment la physiothérapie peut vous aider ?

La grossesse et l’accouchement sont des moments de changements importants pour le corps d’une femme et cela vous amène probablement beaucoup de questionnements. Dans cette période, vous observerez des modifications au niveau des différents systèmes tels qu’urinaire, intestinal, respiratoire, etc. Heureusement, la physiothérapie peut vous aider à réduire les impacts de ces changements pendant et après votre grossesse !

 

Les changements physiologiques les plus fréquents durant la grossesse

  • Une augmentation de l’élasticité des tissus (les ligaments et les muscles par exemple) causée par une hormone appelée relaxine sécrétée dès le premier trimestre de grossesse. Ce changement peut donc entraîner une diminution de stabilité des articulations ce qui peut se manifester par des douleurs dans la région lombaire ou autres articulations. On estime qu’environ une femme sur trois souffrirait de maux de dos durant sa grossesse.

 

  • Une modification de la posturel’augmentation du poids au niveau du ventre en lien avec l’expansion de l’utérus ainsi que l’augmentation du volume des seins. Ces facteurs accentuent ce changement au niveau de la posture et contribuent à déplacer le centre de gravité vers l’avant. Vous pourriez alors voir votre équilibre diminuer ou la façon dont vous marchez changer.

 

  • Une augmentation de la fréquence respiratoire et modification du patron respiratoire. Il est possible que vous notiez un essoufflement plus marqué dès votre premier trimestre compte tenu de l’augmentation du volume sanguin. De mois en mois, votre bébé prend de plus en plus de place dans votre abdomen ce qui limite le mouvement du diaphragme respiratoire. Ses modifications amèneront une modification du patron respiratoire et vous pourriez également ressentir des douleurs costales.

 

  • Un écartement des muscles grands droits des abdominaux aussi appelé diastase des grands droits de l’abdomen. Cet écartement est fréquent et normal durant la grossesse dû à l’expansion de l’utérus qui étire de façon importante les grands droits de l’abdomen jumelé à la relaxine qui affaiblit la ligne blanche, structure fibreuse au centre de l’abdomen.

 

  • Une augmentation de pression sur les muscles du plancher pelvien ainsi qu’une diminution du tonus des sphincters pouvant entraîner des fuites urinaires d’urgence ou à l’effort. Cette problématique est encore peu discutée dans les suivis médicaux, mais elle serait présente chez environ 50 % des femmes enceintes. Il faut également savoir que présenter une incontinence urinaire pendant la grossesse constitue un facteur de risque d’en présenter également en post-natal.

Quand consulter un physiothérapeute pendant la grossesse ?

Vous pouvez consulter une physiothérapeute en rééducation périnéale et pelvienne dès votre deuxième trimestre si vous ressentez un ou plusieurs des symptômes mentionnés ci-haut.

Il faut également mentionner qu’une consultation préventive pendant la grossesse est conseillée malgré l’absence de symptômes afin de connaître l’état de votre plancher pelvien avant l’accouchement. Votre physiothérapeute pourra vous conseiller sur les exercices à effectuer de manière préventive pour le reste de votre grossesse ainsi que ceux à faire dans la période post-natale immédiate.

Des études ont d’ailleurs démontré un effet bénéfique à débuter un entraînement du plancher pelvien avant l’accouchement afin de diminuer les risques d’incontinence urinaire en post-natal. De plus, votre physiothérapeute pourra vous aider à vous préparer à l’accouchement et à la période post-natale ainsi que vous donner des conseils sur la prévention des déchirures périnéales.

Si vous souhaitez poursuivre la course à pied pendant de votre grossesse, il est recommandé de consulter une physiothérapeute en rééducation pelvienne et périnéale afin de s’assurer que vos muscles profonds (plancher pelvien et abdominaux) soient suffisamment efficaces pour supporter les impacts de la course à pied.

Comment la physiothérapie peut-elle m’aider durant la grossesse ?

Bien que ces changements soient fréquents, une évaluation en physiothérapie périnéale et pelvienne peut aider à en réduire les inconvénients pendant la grossesse et lors de la période post-natale. À la suite de cette évaluation, votre physiothérapeute pourra :

  • Établir un plan de traitement optimal ;
  • Vous prescrire des exercices adaptés à votre condition ;
  • Vous donner des conseils pouvant aider à réduire les inconforts ;
  • Vous conseiller sur l’utilisation d’accessoires orthopédiques ;
  • Vous aider à vous préparer à l’accouchement et à la période post-natale;
  • Pratiquer des mobilisations articulaires et/ou des techniques de relâchement musculaire.

La rééducation périnéale et pelvienne suite à l’accouchement

L’accouchement, qu’il soit par voie naturelle ou par césarienne, peut également avoir des impacts, particulièrement au niveau de la région périnéale et abdominale. Parmi ces impacts, le traumatisme au niveau des muscles du plancher pelvien peut altérer ses fonctions. En post-natal, il est conseillé de consulter votre physiothérapeute en rééducation périnéale et pelvienne pour les problématiques suivantes :

Quand consulter après l’accouchement ?

Lors de la période post-natale, il est conseillé de consulter en physiothérapie après une période de 6 à 8 semaines suivant l’accouchement et ce, que vous souffriez des symptômes énumérés ci-haut ou non.

Même en l’absence de ces symptômes, certaines problématiques telles qu’une faiblesse des muscles du plancher pelvien, peuvent être présentes et entraîner des symptômes lors de la reprise de l’activité physique ou d’une future grossesse. Par exemple, une descente d’organe pourrait apparaître seulement quelque mois après la reprise d’une activité physique avec impacts (course à pied, aérobie, vélo de montagne, etc.) chez une femme qui présentait initialement une faiblesse des muscles du plancher pelvien après son accouchement.

Comment la physiothérapie peut-elle m’aider en post natal ?

Les modifications physiologiques liées à la grossesse et l’accouchement peuvent entraîner des problématiques persistantes en post-natal. La physiothérapie périnéale et pelvienne est un outil plus qu’intéressant afin d’en réduire ou éliminer les impacts.

À la suite de l’évaluation, la physiothérapeute pourra choisir quelles interventions sont à prioriser selon vos objectifs et attentes afin de prévenir les problématiques à court-moyen-long terme. Voici certaines interventions que la physiothérapeute experte en rééducation pelvienne et périnéale pourrait faire lors d’un de vos traitements.

  • L’enseignement/l’éducation: Une grande partie de l’approche en rééducation pelvienne et périnéale consiste à de l’enseignement concernant l’anatomie, la physiologie, la pathologie, les facteurs de risque de certaines problématiques et la modification des habitudes de vie.
  • Les techniques manuelles: Les techniques manuelles ont plusieurs objectifs tels que normaliser le tonus musculaire, faciliter la contraction musculaire, étirer ou assouplir certains groupes musculaires, diminuer la douleur, diminuer les adhérences cicatricielles, etc.
  • Programme d’exercices à domicile et/ou supervisés en clinique : La physiothérapeute pourra vous enseigner des exercices à faire à la maison et en clinique pour le plancher pelvien, la respiration, la posture, les abdominaux, etc.
  • Le biofeedback: C’est une technologie qui envoie une rétroaction via un signal visuel et/ou auditif, ce qui permet de visualiser la contraction et le relâchement musculaire du plancher pelvien sur un écran. Cette approche permet de renseigner sur les différentes qualités musculaires du plancher pelvien et favorise une meilleure prise de conscience de ce muscle.
  • L’électrostimulation : C’est une technologie utilisée dans le but de stimuler et tonifier les muscles du plancher pelvien via sonde vaginale ou anale. Cette approche peut également être combinée au biofeedback pour mieux comprendre la contraction souhaitée et donc mieux la contrôler.
  • Pessaire : C’est une prothèse vaginale faite de silicone qui peut être utilisé dans le but de prévenir la progression d’une descente d’organe et/ou soulagement des symptômes liés à une descente d’organe.
    N’hésitez donc pas à consulter une physiothérapeute en rééducation périnéale et pelvienne pour bénéficier de bons conseils durant ou après votre grossesse.

Obtenez plus d’informations sur la rééducation périnéale et pelvienne

Références

Davenport, MH, et al. Exercise for the prevention and treatment of low back, pelvic girdle and lumbopelvic pain during pregnancy: a systematic review and meta-analysis. British Journal of Sports Medecine 2018, Vol 53 :90–98.

Young G, Jewell D.
Interventions for preventing and treating pelvic and back pain in pregnancy. Cochrane Database of Systematic Reviews 2002, Issue 1.
Woodley SJ, et al. Pelvic floor muscle training for prevention and treatment of urinary and faecal incontinence in antenatal and postnatal women. Cochrane Database of Systematic Reviews, 2017, Issue 12.

Trouvez une clinique

Cliquez sur votre région

Ontario 1 Clinique Open

Voir toutes les cliniques sur une carte Voir toutes les cliniques sur une carte