Trouvez une clinique

KinatexLes 9 commandements du coureur pour une préparation sans faille

Les 9 commandements du coureur pour une préparation sans faille
  • Publié le mardi 15 mai 2018

Les 9 commandements du coureur pour une préparation sans faille

Le beau temps cogne à nos portes. La majorité des coureurs sortiront bientôt de leur hivernation. Ce sera un moment déterminant au cours duquel le coureur doit établir des bases solides pour profiter pleinement d’une saison de course riche et épanouissante.

Vous n’êtes pas sans savoir que la clé pour atteindre vos objectifs lors d’un événement en course à pied, c’est une préparation optimale dans les mois précédents votre course. Nous souhaitons vous proposer 9 règles à suivre pour bien planifier votre préparation. En suivant ces règles, vous maximisez vos chances de compléter votre entraînement sans pépin, mais surtout de franchir le fil d’arrivée avec le sourire plutôt qu’une grimace et une jambe de bois!

1.Soyez progressif

Vous voulez parcourir votre premier 5km? Vous affronterez votre premier demi-marathon? Vous reprenez la course suite à la période hivernale?

Peu importe votre situation ou votre objectif, il est primordial d’aborder votre saison de course de façon progressive. Commencez par de courtes sorties et tentez d’ajouter quelques minutes graduellement à vos entraînements pour permettre à votre corps de bien s’adapter aux nouvelles exigences de votre régime de course.

2.Courez régulièrement

Il est préférable de courir souvent et moins longtemps plutôt que rarement et longtemps. Par exemple, on privilégie 5 sorties de 20 minutes plutôt que 2 de 45 minutes.

3.Courez plus longtemps avant de courir plus vite

Si votre but est d’améliorer vos performances, l’entraînement en vitesse est un outil très intéressant. Il serait toutefois préférable d’avoir cumulé un minimum de volume de course hebdomadaire avant d’intégrer progressivement ces nouvelles méthodes dans votre entraînement.

Dans le doute, un professionnel certifié saura vous guider dans l’intégration de ces méthodes à votre plan d’entraînement.

4.Ayez un plan

Un programme structuré permet de bien planifier votre progression en fonction de vos objectifs et de vos performances. Certains programmes sont offerts gratuitement sur le web. Ne sachant pas toujours où vous situer à travers tous les choix de programmes, il est parfois préférable de s’en procurer un fait sur mesure. Vous vous assurez ainsi que votre programme est bien adapté à votre niveau ainsi qu’à votre réalité quotidienne.

5.Courez mieux

En général, le risque de blessure augmente lorsque les vitesses de force d’impact au sol sont élevées (attaques talon, faible cadence de pas, impact lourd, etc.)

Il existe plusieurs outils techniques afin de diminuer les vitesses de force d’impact au sol: augmenter la cadence de pas, courir sans faire de bruit, etc. Nous vous recommandons de faire appel à un professionnel possédant une expertise dans le domaine de la biomécanique de course afin de cibler lesquels de ces outils seraient les mieux adaptés pour vous.

6.Soyez bien équipé

En course à pied, l’équipement principal est la chaussure. Gardons les choses hyper-simples : trouvez une chaussure confortable, sans points de pression et vous donnant des sensations agréables. Pour les débutants, nous recommandons d’éviter les chaussures trop coussinées. Ces dernières vous priveront d’une bonne partie des sensations au sol nécessaires à l’adaptation de votre technique de course.

Certaines boutiques spécialisées vous guideront adéquatement dans ce choix. Il est surtout important d’essayer plusieurs modèles différents et de les essayer en courant.

Pour ce qui est des autres équipements (vêtements, hydratation, vêtements compressifs), il s’agit de préférences personnelles. Nous recommandons de demeurer le plus léger possible.

7.Écoutez vos sensations

La forme dans laquelle nous nous trouvons peut varier d’une journée à l’autre. Le sommeil, l’alimentation, le stress et bien d’autres facteurs influencent votre disposition à fournir un effort lors d’un entraînement. Il est parfois préférable d’ajuster le contenu d’une séance en fonction de votre état du jour comme par exemple, courir moins vite, choisir un parcours plus plat, etc.

8.Faites du renforcement !

Nombreux sont les bénéfices de l’entraînement en musculation : montées plus faciles, meilleure endurance musculaire, foulée plus économe. Si vous n’avez pas fait de musculation cet hiver, nous recommandons de débuter un programme de renforcement des membres inférieurs et du tronc dès que possible !

9.Ne changez pas une recette gagnante

Vous ne souhaitez pas améliorer vos performances? Vous n’éprouvez aucun problème de blessure?  Alors, pourquoi changer vos habitudes ? Votre corps est actuellement adapté à votre régime d’entraînement, votre équipement ainsi que votre façon de courir. Continuez à vous épanouir dans votre activité favorite sans tracas.

 

Nous souhaitons à toutes les coureuses et tous les coureurs d’atteindre leur objectif sportif ainsi qu’une excellente saison de course sans embûche!



Kinatex Sainte-Anne