Le vertige paroxystique positionnel bénin… qu’est-ce que c’est ?

2019/01/25 Accueil Éducation et conseils

Le vertige paroxystique positionnel bénin… qu’est-ce que c’est ?
Marie-Pierre Lévesque Marie-Pierre Lévesque physiothérapeute-copropriétaire

Le vertige positionnel paroxystique bénin (VPPB) ou vertige de position, est un vertige récurrent qui apparaît de façon intermittente.

Le vertige se caractérise par une sensation de rotation et est de courte durée (20-30 secondes). Il est déclenché par les changements de position de la tête en relation avec la gravité. Il correspond à une anomalie transitoire de l’oreille interne et représente la condition la plus commune du système vestibulaire périphérique.

Qu’est-ce qui provoque les vertiges ?

La cause principale est la canalolithiase. Le système vestibulaire se situe dans chaque oreille interne. Il est composé de cinq cavités soit le saccule, l’utricule ainsi que de trois canaux semicirculaires. La canalolithiase se produit lorsque des microcristaux de carbonate de calcium appelés otolithes siégeant dans l’utricule, se détachent de la paroi et migrent par gravité dans l’un des canaux semi-circulaires du labyrinthe de l’oreille interne. Les canaux semi-circulaires sont responsables de la détection de l’accélération angulaire de la tête.

La présence de débris en mouvement lors des changements de position du patient entraînera une stimulation anormale du canal atteint ce qui provoquera un vertige associé à un nystagmus dont la direction, la durée et le sens varient en fonction du canal atteint et de la physiopathologie.

Quelles sont les causes des vertiges de postions ? 

Dans la majorité des cas (50-70%), la cause des vertiges n’est pas connue. On parle donc d’une cause idiopathique. Les cristaux se détachent sans aucune raison apparente.  

Autres raisons possibles :   

  • 7-17% Traumatisme à la tête 
  • 15% Neuro-labyrinthite 
  • 5% Maladie de Ménière 
  • <5% Migraine 
  • <1% Chirurgie à l’oreille interne 

Quels sont les symptômes associés au VPPB ?  

  • Vertige/sensations de rotation lors de la mobilité au lit, en se penchant par avant ou en inclinant la tête vers l’arrière 
  • Diminution de l’équilibre 
  • Nausée 
  • Vision embrouillée ou saccadée 
  • Maux de tête peuvent être présents  

Comment le physiothérapeute peut-il intervenir? 

Lors de la première rencontre, le physiothérapeute débutera avec un questionnaire détaillé. Ensuite, selon l’information recueillie, il pourra effectuer un ensemble de tests pour éliminer d’autres pathologies possibles.  

  • L’évaluation de la mobilité cervicale et de la stabilité cervicale 
  • Les tests de l’artère vertébrale 
  • Les tests d’équilibre et de coordination 
  • L’évaluation de l’oculomotricité et de stabilité oculaire 
  • L’évaluation sommaire des vertiges 

Les tests diagnostiques de VPPB les plus utilisés sont la manœuvre de Dix-Hallpike, de Sémont et du barbecue2. Selon les résultats, différentes manœuvres libératoires seront utilisées en guise de traitement pour aider les microcristaux à retrouver leur place dans l’oreille1. Au besoin, des exercices seront enseignés pour être exécuter à la maison. 

Nos professionnels en rééducation vestibulaire chez KINATEX évalueront votre condition en détail et vous offriront un traitement adapté. Les études démontrent que la rééducation vestibulaire en physiothérapie rapporte d’excellents résultats sur 90% des patients présentant un VPPB.  

Références

1: Parnes L.S., Agrawal S.K.& Atlas J., Diagnosis and management of benign paroxysmal positional vertigo (BPPV), Canadian Medical Association orits licensors, Septembre 2003: 681-693. 2 : Steenerson and al., Effectiveness of Treatment Techniques in 923 cases of Benign Paroxysmal Positional Vertigo, The Laryngoscope, February 2005: 226-231. 3 : Walter J., Vestibular Rehabilitation: Identification and management of BPPV, Medbridge Education.

Trouvez une clinique

Cliquez sur votre région

Voir toutes les cliniques sur une carte Voir toutes les cliniques sur une carte