Le vertige paroxystique positionnel bénin... qu'est-ce que c'est ? - Kinatex Saint-Eustache
Maintien du port du masque en clinique après le 14 mai. Détails

Le vertige paroxystique positionnel bénin… qu’est-ce que c’est ?

2019/01/25 Accueil Éducation et conseils

Le vertige paroxystique positionnel bénin… qu’est-ce que c’est ?

Le vertige paroxystique positionnel (VPPB) ou vertige de position, est un vertige récurrent qui apparaît de façon intermittente.

Le vertige se caractérise par une sensation de giratoire et est de courte durée (20-30 secondes). Le vertige est déclenché par les changements de position de la tête en relation avec la gravité. Il correspond à une anomalie transitoire de l’oreille interne et représente la condition la plus commune du système vestibulaire périphérique.

Qu’est-ce qui cause les vertiges de position ?

Chacune de nos oreilles possèdent trois canaux, appelés canaux semi-circulaires, dans lesquels circule du liquide.

Il arrive parfois que des particules appelées cristaux se détachent de la paroi et se retrouvent dans ces canaux. C’est cette perturbation qui provoquent les épisodes de vertige lorsque vous bougez la tête dans l’espace, vous vous couchez ou changez de position, par exemple.

Comment reconnaître les vertiges de position ?

  1. Sensations giratoires lorsque vous bougez dans votre lit, lorsque vous vous penchez ou lorsque vous inclinez la tête vers l’arrière;
  2. Diminution de l’équilibre;
  3. Nausées;
  4. Vision embrouillée ou saccadée;

Parfois, des maux de tête accompagnent ces sensations giratoires.

Quelles sont les causes possibles des vertiges de position ?

Dans la majorité des cas, la cause de ces vertiges ne sont pas connues. Donc les cristaux se détachent par eux-mêmes, sans aucune raison apparente.

Autres raisons possibles:

  • Traumatisme à la tête
  • Neuro-labyrinthite
  • Maladie de Ménière
  • Migraine
  • Chirurgie à l’oreille interne

Comment le physiothérapeute peut-il intervenir ?

Lors de notre première rencontre, nous cherchons à recueillir le plus de données objectives possibles, au moyen:

  • d’une évaluation de la mobilité et la stabilité cervicales;
  • d’un test de l’artère vertébrale;
  • de tests d’équilibre et de coordination,
  • de tests d’oculomotricité et de stabilité oculaire.

L’objectif de ces tests est d’éliminer les autres pathologies possibles.

Lorsque les autres pathologies sont écartées, nous procédons aux tests diagnostiques de VPPB. Selon les résultats, différentes manœuvres seront utilisées en guise de traitement pour aider les microcristaux à retrouver leur place dans l’oreille. De plus, vous repartirez probablement avec quelques exercices à faire à la maison.

Références

1. Parnes L.S., Agrawal S.K.& Atlas J., Diagnosis and management of benign paroxysmal positional vertigo (BPPV), Canadian Medical Association orits licensors, Septembre 2003: 681-693.
2. Steenerson and al., Effectiveness of Treatment Techniques in 923 cases of Benign Paroxysmal Positional Vertigo, The Laryngoscope, February 2005: 226-231.
3. Walter J., Vestibular Rehabilitation: Identification and management of BPPV, Medbridge Education.

Trouvez une clinique

Cliquez sur votre région

Voir toutes les cliniques sur une carte Voir toutes les cliniques sur une carte