COVID-19 : Mesures de prévention et précautions

L’entorse lombaire

2018/10/05 Accueil Éducation et conseils

L’entorse lombaire
Geneviève Hudon Geneviève Hudon

Qu’est-ce qu’une entorse lombaire ?

L’entorse lombaire est un terme générique qui englobe toutes les problématiques atteignant le bas du dos sans atteinte nerveuse. Les muscles, ligaments et articulations peuvent être touchés lors d’un faux mouvement ou d’un mauvais positionnement. 70 à 80%¹ de la population nord-américaine sera, à un moment de sa vie, incommodée par cette condition. On peut utiliser le terme lombalgie pour employer la terminologie de cette condition.

Quelles sont les causes ? 

Généralement, les entorses lombaires sont causées par :

  • un traumatisme; 
  • une chute;
  • un faux mouvement;
  • une mauvaise posture. 

Quels sont les symptômes ?

Les principaux symptômes de l’entorse lombaire sont les suivants : 

  • Douleur au bas du dos ou au haut des fesses ;
  • Début soudain de la douleur ;
  • Accroissement de l’inconfort lors d’un effort ;
  • Difficulté à réaliser des mouvements tels que se pencher et se relever ;
  • Inconfort à demeurer dans une position statique ;
  • Manque de souplesse du corps, sensation de raideurs.

Comment un physiothérapeute peut-il intervenir ?

Pour s’assurer d’une récupération adéquate et éviter de prolonger la durée des symptômes, la physiothérapie est une approche de choix, surtout si elle est débutée rapidement (les premiers 90 jours)². En effet, le traitement privilégié pour la lombalgie est l’activité physique et votre physiothérapeute peut vous aider à cibler les bons exercices et traitements³.

* Les traitements recommandés ci-dessous sont à titre indicatif seulement. Après une évaluation, votre médecin ou votre physiothérapeute pourra mettre en place un plan de traitement adéquat pour favoriser votre récupération de façon sécuritaire.

Lombalgie aigue

Durée : 0 à 4 semaines

Traitements recommandés :

  • Médication au besoin (anti-inflammatoires, relaxants musculaires, etc. sur recommandation de votre médecin)
  • Mobilisations/manipulations par un physiothérapeute
  • Exercices à faible intensité pour rester actif

Un physiothérapeute pourra vous conseiller des exercices afin de travailler la mobilité de la région touchée.

Lombalgie subaigue

Durée : 4 à 12 semaines

Traitements recommandés :

  • Mobilisations/manipulations par un physiothérapeute
  • Activation progressive de la région touchée pour rester actif
  • Relâchement musculaire

Un physiothérapeute pourra vous conseiller des exercices afin de travailler la mobilité de la région touchée. L’acupuncture ou la massothérapie pourraient vous être recommandés en complément à vos traitements de physiothérapie.

Lombalgie chronique

Durée : plus de 12 semaines

Traitements recommandés :

  • Mobilisations/manipulations par un physiothérapeute
  • Activation progressive de la région touchée pour rester actif
  • Relâchement musculaire

Un physiothérapeute pourra vous conseiller des exercices afin de travailler la mobilité de la région touchée. Une approche multidisciplinaire est souvent utilisée afin d’augmenter l’efficacité des traitements. Par exemple, l’acupuncture ou la massothérapie pourraient vous être recommandés en complément à vos traitements de physiothérapie.

Peu importe le type de clientèle, la physiothérapie intégrée rapidement à la suite d’une problématique aidera à accélérer la récupération et surtout à minimiser les séquelles et les risques de récidive.

Nos professionnels chez Kinatex vous guideront afin de retrouver un mode de vie fonctionnel et sain le plus rapidement possible et vous donneront des conseils au niveau de la posture et de l’ergonomie afin de maintenir une colonne lombaire en santé.

Article rédigé par :

  • Geneviève Hudon pht.
  • Marc-Antoine Grenier pht.
  • Marie-Pierre Lévesque pht.

Références

1. CAI C et al. A Clinical Prediction Rule for Classifyinf Patients with Low Back Pain who Demonstrate Short-term Improvement, with Mechanical Lumbar Traction. Eur Spine J 2009; 18 :554-561.

2. FRITZ J et al. Primary Care Referral of Patients with Low Back Pain to Physical Therapy. SPINE 2012; 37(25) : 2114-2121

3. Institut de recherche en santé et sécurité au travail (2006). https://www.irsst.qc.ca/media/documents/PubIRSST/clip.pdf [consulté 23/09/2014]

Trouvez une clinique

Cliquez sur votre région

Ontario 1 Clinique Open

Voir toutes les cliniques sur une carte Voir toutes les cliniques sur une carte