Trouvez une clinique

KinatexMassothérapie et tensions musculaires

Massothérapie et tensions musculaires
  • Publié le vendredi 1 décembre 2017

Massothérapie et tensions musculaires

Au cours de notre vie, nous faisons subir différentes sources de stress à notre corps, que ce soit par une réaction émotive intense, des mouvements répétitifs, une mauvaise posture ou bien des exercices sportifs. Face à ces situations, notre corps tente de s’adapter et de compenser. Au fil du temps, ce déséquilibre peut conduire à des douleurs musculaires importantes et autres problèmes chroniques. Ces tensions musculaires seraient causées en fait par une mauvaise circulation sanguine locale qui aurait un effet direct sur les muscles et ses fascias. Le fascia, cette membrane enveloppant les muscles, perdrait alors graduellement ses propriétés de souplesse et d’élasticité. De plus, les tissus musculaires sous- alimentés en nutriments auraient tendance à demeurer plus contractés, causant ainsi une diminution de l’amplitude de mouvement. Des adhérences composées de cellules mortes et autres déchets métaboliques viendraient s’accumuler également dans la zone pour former un « nœud »,  produisant une irritation nerveuse et de la douleur.

Vous avez sans doute eu l’occasion d’expérimenter cet état, mais que faire pour s’en débarrasser? Bien sûr les solutions communes comme le massage, les crèmes analgésiques et les étirements pourront vous aider, mais parfois la situation est plus grave et ils s’avèrent peu efficace. C’est à ce moment que je recommande un bon travail et drainage en profondeur, car rendu à ce stade les tensions sont tenaces et bien installées. Le massage des tissus profonds est une technique spécialisée de premier plan reconnu pour bien intervenir. Son but est de contribuer à l’activation du processus de guérison naturel du corps humain. A l’aide de pressions manuelles structurées et d’un excellent sens du touché, le ou la massothérapeute viendra briser les adhérences accumulées en créant des micros lésions contrôlés dans les tissus conjonctifs affectés. Cela aura pour effet de stimuler une circulation sanguine ciblée, apportant nutriments, oxygènes et hydratation aux muscles et fascias massés. Ce phénomène appeler hyperhémie, favorisera la génération de nouvelles cellules et produira une chaleur dans les tissus. Le ou la massothérapeute sera en mesure par la suite de pouvoir mieux étirer la fibre conjonctive et drainer les cellules mortes et autres déchets métaboliques.

Suite à la thérapie, il est important de boire beaucoup d’eau, celle-ci améliorera la récupération de la fibre musculaire et réduira les effets de courbature. Il faut prévoir 2 à 3 jours pour un retour à la normale. Vous devriez sentir à ce moment une diminution de la douleur et une amélioration de la mobilité. Il est habituel de répéter la séance une fois par semaine pendant environ un mois pour les cas plus sérieux. Un programme d’étirements ainsi qu’une prise de conscience sur l’origine du problème est  conseillés afin de conserver les bienfaits et d’éviter la reprise des adhérences. Si toute fois la situation venait à persister, demandez à votre thérapeute de vous référer vers un autre professionnel de la santé, la collaboration d’une équipe multi-disciplinaire offre les meilleures chances de guérison.

 

Philippe Picard

Massothérapeute agréé, spécialisé en tissus profonds

Services associés



Kinatex Saint-Denis