Trouvez une clinique

POUR NE RIEN MANQUER DES PLAISIRS GOURMANDS

2016/07/06 Accueil Éducation et conseils

POUR NE RIEN MANQUER DES PLAISIRS GOURMANDS
Katharina Lemay Katharina Lemay

En ce début de saison estivale, il est facile de rêver à tous les délices que notre barbecue va nous procurer ou à l’épi de blé d’inde dans lequel nous allons croquer. Malheureusement, certains d’entre nous ne peuvent en profiter pleinement éprouvant des douleurs à la mâchoire. L’A.T.M., l’articulation temporo-mandibulaire, est l’articulation la plus souvent utilisée du corps humain. Elle est sollicitée lorsque nous mangeons, buvons, mâchons de la gomme, bâillons ainsi de suite. En Amérique du Nord, plus de 20% de la population souffre d’un problème à la mâchoire[i]. L’ATM est une articulation comme toutes les autres comprenant des surfaces articulaires, une capsule, des attaches musculaires et ligamentaires et un disque (voir l’anatomie de l’ATM sur la page facebook de Kinatex Rockland). Elle peut donc être traitées en physiothérapie. Quels sont les symptômes d’un trouble à l’ATM? Quelles en sont les origines? Quels sont les différents traitements possibles?

Les différents symptômes

Plusieurs symptômes reliés à la mâchoire peuvent facilement être interprétés comme provenant du cou, des oreilles ou des dents en raison de leurs proximités respectives. Une évaluation en physiothérapie permet d’identifier la source du problème à traiter parmi celles mentionnées ci-haut. Les symptômes les plus courants d’un problème d’ATM sont :

  • des douleurs au niveau du visage, des oreilles, des tempes ou de la mâchoire
  • des bruits articulaires tels que des crépitements, des craquements, des grincements lors des mouvements d’ouverture ou de fermeture de la bouche
  • des blocages occasionnels
  • des maux de tête
  • des serrements de dents
  • une ouverture limitée de la bouche
  • une fatigue ou faiblesse musculaire
  • des bourdonnements dans l’oreille
  • une perte d’audition
  • des acouphènes
  • des changements de l’occlusion avec ou sans déviation de la mâchoire.

Les différentes causes

Il existe trois classes de facteurs pouvant causer des désordres de l’articulation temporo-mandibulaire: les facteurs prédisposant, les facteurs déclenchant et les facteurs perpétuant.

La première catégorie englobe tous les facteurs pouvant faciliter la présence d’une dysfonction de l’ATM tels l’anatomie de la mâchoire, la structure de la mâchoire, une malocclusion, une lésion crânienne, une dysfonction cervicale, une mauvaise posture, une mauvaise habitude comme mâcher de la gomme, une laxité généralisée etc.

Les facteurs déclenchant sont des évènements qui précipitent l’apparition de la lésion à l’ATM. Une chute, un coup direct, un whiplash (coup de lapin), une intubation, un traitement dentaire, une ouverture prolongée sont quelques exemples.

Les facteurs perpétuant maintiennent le problème. Ces derniers compliquent donc le traitement et limitent la guérison. En voici quelques exemples : mastication prolongée, mauvaise posture, hyperactivité musculaire, grincer les dents, jouer un instrument de musique avec la bouche, chanter etc.

Les différents traitements

Les traitements de l’ATM en physiothérapie s’avèrent très efficace dans la diminution ou l’élimination complète des symptômes. Lors de son évaluation, le physiothérapeute va examiner la posture, les amplitudes articulaires cervicales et de la mâchoire, la force musculaire, les tensions musculaires cervicales et péri-orales et la stabilité ligamentaire. Il va également localiser la douleur et quantifier son intensité. Le thérapeute utilisera des techniques de thérapie manuelle afin d’augmenter les amplitudes articulaires, des techniques de relâchement musculaire intra et/ou extra-orales et des appareils tels un ultrason et le courant électrique. Il donnera des exercices correcteurs à faire à la maison afin d’optimiser les gains obtenus en traitements. Des modalités antalgiques (chaleur et glace) seront utilisées et le physiothérapeute donnera des conseils pour améliorer certaines mauvaises habitudes de vie qui peuvent être à l’origine du problème.

En conclusion, il faut considérer la mâchoire comme toute autre articulation et la traiter adéquatement. N’attendez pas qu’il soit trop tard, contactez-nous chez Kinatex Sport Physio Rockland. Nous nous assurerons que vous puissiez continuer à profiter des plaisirs gourmands de la vie et que vous gardiez votre beau sourire.

L’anatomie de l’articulation temporo-mandibulaire

Suite à l’article dans l’Express d’Outremont expliquant les différents symptômes, les différents causes et les différents types de traitement de la mâchoire, voici un bref survol de l’anatomie de l’articulation temporo-mandibulaire.

L’ATM est l’articulation qui relie la fosse mandibulaire de l’os temporal avec le condyle de la mandibule par l’intermédiaire d’un ménisque ou disque fibro-cartilagineux.

Il existe plusieurs muscles qui s’attachent au niveau de la mâchoire et qui permettent conjointement les mouvements principaux de la bouche soit l’ouverture, la fermeture, la protraction, la rétraction et les déviations latérales. Nous y retrouvons le masséter, le muscle temporal, les ptérygoïdiens médial et latéral, les digastriques, les supra-hyoidiens, infra-hyoidiens et l’anneau. (Ces derniers peuvent référer des douleurs au visage, aux oreilles, à la tête etc).

Voici un exemple d’un problème de bruit articulaire qui pourrait éventuellement devenir un blocage au niveau de la mâchoire. Normalement lors de l’ouverture de la mâchoire, le condyle de la mandibule fait une rotation sous le disque suivi d’une translation vers l’avant en apportant le disque avec lui. Lors d’un « click », le disque est situé en antérieur par rapport au condyle. Ce dernier doit donc se replacer sous le disque afin de compléter le mouvement d’où l’apparition d’un bruit articulaire. Lors d’un blocage, le condyle est incapable de reprendre sa position initiale sous le disque et le mouvement est donc incomplet.

Trouvez une clinique

Voir toutes les cliniques sur une carte Voir toutes les cliniques sur une carte