IMPORTANT : Nous sommes ouverts et toujours là pour vous! Détails

Le temps de patiner – Conseils simples et astuces

2021/01/29 Accueil Éducation et conseils

Le temps de patiner – Conseils simples et astuces
Christina Kovacs
Christina Kovacs
Kinésiologue

Le patinage artistique est connu pour être un sport élégant et gracieux, quelle que soit la discipline : individuel, synchronisé, en couple ou en danse sur glace. Les professionnels s’entraînent si fort qu’ils nous donnent une impression de facilité. Bien que patiner requiert beaucoup d’équilibre, d’endurance aérobie et de force, vous pouvez certainement profiter de cette activité même si vous n’êtes pas un professionnel chevronné. 

Tomber et se relever

Lors des débuts en patins, l’un des premiers apprentissages consiste à acquérir la stabilité ou l’équilibre. Se tenir debout sur de fines lames peut être difficile pour certains. L’une des premières leçons enseignées à quiconque apprenant à patiner c’est de savoir comment tomber et se relever sans l’aide d’un support. Vous pouvez développer un fort core (les muscles profonds du dos, les abdominaux et le plancher pelvien) en travaillant sur votre stabilité et sur un temps de réaction rapide. Plus précisément, le temps de réaction c’est lorsqu’une perte de contrôle survient suite à un glissement et que le corps s’ajuste alors lui-même afin d’éviter une chute. Pour les adultes, il est important de travailler sur le temps de réaction et sur le renforcement du tronc pour éviter d’éventuelles chutes. 

Quelques exercices pour améliorer le temps de réaction et la stabilité : 

  • Se tenir en équilibre sur une jambe en passant ou en attrapant un ballon 
  • Se tenir en équilibre sur une surface instable telle un ballon BOSU ou un ballon suisse

équilibre ballon BOSU

Un entraînement complet 

L’endurance aérobie peut également être acquise en patinant récréativement. En poussant dans la glace pour glisser vers l’avant et vers l’arrière, vous utilisez la puissance de votre corps et augmentez ainsi votre fréquence cardiaque. Les professionnels s’entraînent pour développer cette composante de la condition physique afin d’être en mesure de supporter un programme de haute intensité pendant 4 minutes. En patinage récréatif, vous pouvez patiner lentement ou rapidement, et ce, sans limites. L’endurance aérobie est tout de même travaillée grâce à l’effort qu’il faut pour se propulser et glisser sur la glace.   

Enfin, la force musculaire et l’endurance peuvent aussi être développées. Afin de glisser, votre corps a besoin de force pour se pousser sur la glace. Ainsi, les muscles du bas du corps sont engagés, ce qui augmente la force. Le patinage est un entraînement complet, car non seulement la puissance du bas du corps est sollicitée, mais il est possible d’impliquer le haut du corps. En effet, dans le but de se stabiliser et d’être bien équilibré, il est toujours recommandé d’étendre les bras sur les côtés du corps, ce qui fait travailler l’endurance musculaire des bras. 

Patin en famille

Exercices simples

Les blessures les plus fréquentes en patinage récréatif ou professionnel sont majoritairement des foulures musculaires et des entorses. Il s’agit généralement d’entorses de la cheville et des ischiojambiers ainsi que de foulures à l’aine causées  par une hyper flexibilité ce qui provoque des déchirures dans les ligaments et les tissus musculaires.

Parmi les autres blessures courantes : 

  • Les commotions cérébrales 
  • Les fractures de stress 
  • Les coupures 

C’est pourquoi les professionnels en patinage artistique consultent régulièrement des spécialistes (physiothérapeute, massothérapeute, kinésiologue, etc.) pour prévenir les blessures et obtenir des conseils pour s’entraîner correctement. 

Quelques façons d’éviter ces blessures : 

  • Réaliser un étirement statique combiné avec une contraction musculaire sans mouvement aux ischiojambiers et à l’aine grâce à des bandes de résistance, par exemple
  • Renforcer les chevilles avec des bandes de résistance ou en soulevant les mollets avec ou sans poids supplémentaires

étirement bande résistance

💭 Réflexions d’une professionnelle

J’ai réalisé mes expériences de patinage artistique majoritairement dans la discipline du patinage synchronisé, Mon équipe y a remporté des titres nationaux et internationaux. De mes expériences, j’ai appris que l’entraînement se fait autant hors glace que sur la glace. J’ai aussi acquis de la discipline et le respect d’un horaire et d’une routine. Les pratiques pouvaient durer entre 3 et 5 heures par jour incluant les entraînements sur glace et hors glace. Dès que j’ai commencé à patiner, ce sport est devenu l’une de mes passions et je l’ai utilisée comme une forme d’expression. C’est pourquoi je suis maintenant entraîneuse, car je peux continuer à être créative et expressive. 

Sortez! 

Si vous prévoyez sortir et faire de l’activité physique avec votre famille cet hiver, vous pouvez aussi vous inspirer des patineurs professionnels. Rester flexibles, s’étirer avant d’aller patiner et travailler sur votre force musculaire avec quelques exercices simples comme des box jumps (sauts sur boîtes) ou en utilisant des bandes de résistance… Le tout vous aidera à prévenir les blessures et vous aidera à augmenter le facteur de plaisir familial! 

Bon patinage. Allez à l’extérieur et amusez-vous!

Services associés

Kinésiologie

Trouvez une clinique

Cliquez sur votre région

Ontario 1 Clinique Open

Voir toutes les cliniques sur une carte Voir toutes les cliniques sur une carte