IMPORTANT : Nous sommes ouverts et toujours là pour vous! Détails

Syndrome du canal carpien

2020/11/19 Accueil Éducation et conseils

Syndrome du canal carpien
Shamese Barakat Shamese Barakat

Avec un nombre croissant de personnes travaillant à domicile, et souvent dans des installations et avec des équipements non ergonomiques, le risque est plus grand de développer un syndrome du canal carpien. L’ergothérapie peut être utile pour prévenir l’apparition de cette affection et aider à gérer et à réduire les symptômes une fois qu’ils se manifestent.

Qu’est-ce que le SCC ?

Le syndrome du canal carpien est une affection fréquente qui se manifeste lorsque le nerf médian qui traverse le passage étroit au niveau du poignet est comprimé. Le plancher du canal carpien est formé par huit petits os du poignet et son toit est formé par le ligament transverse du carpe. Traversant ce canal se trouvent neuf tendons fléchisseurs ainsi que le nerf médian. Ce dernier peut être comprimé pour diverses raisons, par exemple une utilisation d’outils manuels vibrants, un positionnement prolongé du poignet en flexion ou en extension excessive, des mouvements répétitifs du poignet dans ces positions ainsi qu’un traumatisme du poignet tel qu’une entorse ou une fracture.

Il est également important de noter que certains facteurs de risque ont été déterminés et sont associés au SCC, tels que la polyarthrite rhumatoïde, l’obésité et l’héritage génétique. Fait intéressant, le SCC est également fréquent chez les femmes enceintes.

Quels sont les symptômes habituels associés au SCC ?

  • Sensation d’engourdissement, souvent la nuit
  • Fourmillements ou sensations de picotements et de piqûres
  • Douleur

Les symptômes sensoriels se produisent le long de la trajectoire du nerf médian (voir photo) ; le pouce, l’index, le majeur et la moitié de l’annulaire. Ces symptômes peuvent s’aggraver progressivement au fil du temps.

(source : https://www.stepwards.com/?page_id=1595)

 

À un stade avancé, on peut constater une atrophie et une faiblesse du muscle court abducteur du pouce, qui pourraient entraîner des difficultés lors d’activités fonctionnelles telles que l’ouverture d’un bocal. Une baisse de la force de préhension et des problèmes de dextérité font également partie des déficiences fonctionnelles courantes.

De quelle manière un traitement par ergothérapie peut-il aider ?

Un(e) ergothérapeute peut procéder à une évaluation physique pour déterminer l’impact de cette affection sur la fonction de votre main. Votre mobilité, votre force en poigne et en pince, et votre sensation seront évaluées à l’aide d’outils normalisés.

Si vos symptômes se trouvent exacerbés par certaines tâches, l’ergothérapeute peut explorer avec vous les principes de modification des activités pour vous enseigner des manières sécuritaires de réaliser vos tâches et vous montrer les mouvements à éviter. Si le travail sur ordinateur est problématique, une évaluation ergonomique peut s’avérer nécessaire pour évaluer la posture et le positionnement des membres supérieurs.

Un(e) ergothérapeute peut également fabriquer une attelle de repos pour le poignet, destinée à être portée la nuit, qui positionne le poignet dans une position neutre et confortable.

Par ailleurs, un programme d’exercices serait proposé, qui pourrait inclure des exercices de glissement nerveux et tendineux et des activités spécifiques pour améliorer la force de préhension manuelle. Les exercices de glissement des nerfs et des tendons sont utiles, car ils permettent d’étirer les adhérences formées dans le canal carpien et de réduire la pression à l’intérieur de celui-ci.

Exercices de glissement tendineux

(source : http://www.carpal-tunnel-symptoms.com/tendon-glide-exercises.html)

Ceux-ci peuvent être effectués 1 à 3 fois par jour et entre 5 à 10 répétitions, selon la tolérance.

Exercices de glissement nerveux

(source : http://www.carpal-tunnel-symptoms.com/nerve-glide-exercises.html)

Ceux-ci peuvent être effectués 1 à 3 fois par jour et entre 5 à 10 répétitions, selon la tolérance.

Références

Genova, A., Dix, O., Saefan, A., Thakur, M., & Hassan, A. (2020). Carpal Tunnel Syndrome : A Review of Literature. Cureus, 12(3), e7333. https://doi.org/10.7759/cureus.7333
Kim S. D. (2015). Efficacy of tendon and nerve gliding exercises for carpal tunnel syndrome: a systematic review of randomized controlled trials. Journal of physical therapy science, 27(8), 2645–2648. https://doi.org/10.1589/jpts.27.2645
Radomski, M. V., & Latham, C. A. (2014). Occupational therapy for physical dysfunction (5th ed.). Philadelphia: Wolters Kluwer Health/Lippincott Williams & Wilkins.

Trouvez une clinique

Cliquez sur votre région

Ontario 1 Clinique Open

Voir toutes les cliniques sur une carte Voir toutes les cliniques sur une carte