Souffrez-vous du syndrome de « weekend warrior » ? Voici quelques astuces pour aider

2022/05/25 Accueil Éducation et conseils

Souffrez-vous du syndrome de « weekend warrior » ? Voici quelques astuces pour aider
Daniel Abrego Lemus Daniel Abrego Lemus Physiothérapeute

L’arrivée du printemps rime souvent avec le retour aux activités sportives extérieures qui ont été mises sur pause par la période hivernale. Il est parfois difficile, cependant, de faire de l’exercice sur une base régulière avec nos obligations de travail, familiales, amicales et même les réseaux sociaux. Il n’est pas rare pour plusieurs d’entre nous de condenser ces activités durant la fin de semaine. On surnomme ces personnes les « weekend warriors »!

Qu’est-ce que le « weekend warrior »?

Peut-être certains papas vont se reconnaitre dans cette description. On peut le définir par ceux qui compressent leur temps d’activités physiques en une fin de semaine de manière intensive voir excessive. Ceux qui effectuent un travail de bureau de 9h-17h et dont le deuxième quart de travail débute une fois rendu à la maison. Ils attendent la fin de semaine avec impatience pour pouvoir se donner à leurs activités qui n’ont pu être accomplies par manque de temps.

On me demande souvent en clinique si je traite des athlètes de haut niveau. Je vous dirais qu’un bon nombre de ma clientèle correspond à ces « weekend warriors » de ce monde. Cette pratique bien que populaire comprendre plusieurs risques de blessures.

Weekend warrior

Comment diminuer le risque de blessures?

Donc voici quelques conseils pour que vous puissiez profiter de la belle température en minimisant vos risques de blessures:

Soyez réalistes avec vos objectifs

Si vous êtes majoritairement sédentaire durant la semaine par la nature de votre travail et votre mode de vie, ne commencez pas à courir un marathon la fin de semaine. Ce type d’activités demande beaucoup de préparation pour les athlètes de haut niveau, ce qui en demande tout autant pour monsieur et madame tout le monde. Fixez-vous des objectifs réalistes et cela vous évitera bien des blessures.

Restez actifs durant la semaine

Même si votre mode de vie vous empêche d’aller à des activités sportives diverses durant la semaine, prenez la pause midi pour effectuer quelques exercices en préparation à votre sport de fin de semaine. Ces exercices spécifiques auront pour mission de mettre la table pour votre fin de semaine bien chargée.

Adoptez une surcharge progressive avec vos entrainements

Si vous recommencer vos entrainements, allez-y avec une intensité légère et augmenter graduellement l’intensité de semaine en semaine. On parle souvent de la règle de 10%. Cela veut dire de ne pas augmenter vos volumes ou l’intensité d’entrainement de plus de 10% par semaine pour laisser la chance à votre corps de s’adapter.

Échauffez-vous avant de débuter votre activité physique

Prenez entre 10 à 15 minutes avant vos entrainements pour effectuer des étirements dynamiques pour préparer vos articulations à l’effort physique qui s’en vient. Prenez le temps d’effectuer un léger échauffement cardiovasculaire pour faire circuler le sang et ainsi oxygéner vos muscles.

Prenez le temps de vous équiper adéquatement pour le sport que vous allez effectuer

Vous ne sortiriez sûrement pas l’hiver sans manteau d’hiver. Il en va de même pour le sport.

Prenez le temps d’écouter votre douleur

Je mentionne à tous mes patients que la douleur est un système d’alarme qui est là pour nous prévenir qu’il y a quelque chose qui cloche. La douleur n’est pas nécessairement notre ennemi, mais bel et bien un allié. Prenez le temps de l’écouter avant de faire des dommages à votre corps. Écoutez-le lorsque vous commencer à avoir un inconfort plus rapidement au niveau de vos tibias lors de votre premier km de course. Prenez le temps de vous reposer lorsque vous avez des signes de grippes. Peut-être serait-il mieux de vous reposer si vous n’avez pas eu la chance de bien dormir la veille. Écouter son corps est un art qui se développe, mais qui pourra vous sauver bien des maux.

Weekend warrior

Soyez prudents

Ces quelques conseils vous permettront de minimiser vos risques de blessures et continuer de pratiquer votre sport en tout confort. Si malgré ces quelques conseils vous développer des blessures ou bien des douleurs persistantes, ne tardez pas à consulter nos physiothérapeutes qui seront capables de vous remettre sur le bon chemin. Ils seront en mesure d’effectuer une analyse de votre condition, planifier un plan de traitement adapté et approprié selon vos objectifs afin de continuer votre sport sans douleur.

Il est normal d’avoir des questions lorsque vous essayez quelque chose de nouveau. Nous offrons maintenant la possibilité de planifier un appel d’orientation gratuit avec un thérapeute pour vous aider à décider si la physiothérapie vous convient !

Services associés

Physiothérapie

Trouvez une clinique

Cliquez sur votre région

Voir toutes les cliniques sur une carte Voir toutes les cliniques sur une carte