Les maux de dos et le travail assis

2019/12/12 Accueil Éducation et conseils

Les maux de dos et le travail assis
Lishani Mahendrarajah Lishani Mahendrarajah

Combien de temps passez-vous devant l’ordinateur? Sentez-vous parfois le besoin d’avoir un bon massage dans le dos après le travail? Vous êtes-vous déjà demandé si votre posture au travail était reliée à vos maux de dos?

Ces questions ont été le sujet de plusieurs études scientifiques partout dans le monde. Une personne qui passe plus de la moitié de la journée de travail assise dans une mauvaise position est à risque de développer des douleurs dans le bas du dos ou dans la jambe (une sciatalgie). Cette tendance est aussi observée chez les conducteurs de camion ou de machineries lourdes.

La colonne vertébrale est composée de vertèbres (les os) et de disques intervertébraux. Le disque s’insère entre deux vertèbres pour donner un meilleur mouvement, une lubrification et une absorption des chocs. Dans le bas du dos, nous avons 5 vertèbres dont la dernière en bas est reliée avec le sacrum, qui forme par la suite l’articulation du bassin.

Qu’arrive-t-il lorsqu’on est assis trop longtemps?

Les disques intervertébraux sont capables de se déformer selon notre posture et nos mouvements. 

Lorsqu’on est assis, une charge est portée sur chaque vertèbre du corps, du cou jusqu’au bas du dos. La colonne vertébrale est capable de s’adapter à cette position assise, mais elle a tout de même ses limites.

En position assise, les disques subissent jusqu’à 10% plus de stress qu’en position debout. Plus on est assis pendant longtemps, plus les disques s’affaissent. Au bout de 4 heures en position statique assise, cette déformation du disque est beaucoup plus importante et il commence à « s’aplatir ». Ce changement est surtout observé entre la 4e et la 5e vertèbre dans le bas du dos (L4-L5). Imaginez l’accumulation de ses stress au dos sur plusieurs jours, mois et même années. Après plusieurs cycles, la position statique assise peut augmenter le risque de développer un bombement discal ou une hernie discale.

 

Qu’arrive-t-il lorsqu’on est exposé à des vibrations?

Certaines personnes travaillent dans des contextes où leur corps est exposé à des vibrations, par exemple les vibrations de tracteurs, trains, camion, et hélicoptères. Les vibrations peuvent aussi provenir de machinerie, par exemple celles utilisées pour les soins dentaires ou dans les industries pharmaceutiques. Lorsqu’on est assis, les vibrations transfèrent du siège ou du bras vers le reste du corps. Certains paramètres, comme l’intensité des vibrations, la durée des vibrations et la fréquence des vibrations augmentent les risques de développer une sciatalgie ou un mal de dos. En plus de ses vibrations, ses travailleurs sont souvent mal positionnés, soit avec beaucoup de torsion du dos ou avec plus de poids sur une fesse que l’autre.

 

Solutions simples pour protéger votre dos

Vous êtes assis toute la journée? Pas de panique! Une façon de prévenir les maux de dos en position assise est de bouger un peu à toutes les 15 minutes. Comment bouger? Il n’est pas nécessaire de se lever. Vous pouvez simplement vous repositionner sur votre chaise, vous assurer que votre dossier de siège est confortable. Vous pouvez aussi faire des étirements légers assis. Ses quelques secondes de réajustements vont faire du bien pour votre dos et éviter bien des problèmes.

Dans un monde idéal, le bas du dos est supporté par un coussin cylindrique semi-ferme. Lorsque vous magasinez un peu, vous pouvez trouver des « rouleaux lombaires » qui s’installent bien sur un dossier de chaise ou dans le siège d’auto. Ce coussin permet de garder un espace entre le dossier de chaise et le haut du dos, tout en gardant le dos droit. Avec le haut du dos dégagé, les épaules sont moins arrondies et le cou est moins raide.

Il se peut aussi que vous soyez parfois « obligé » à être dans une mauvaise position, par exemple si vous êtes hygiénistes dentaires ou chauffeur d’autobus. Si vous pouvez, mettez-vous le plus possible face à la personne pour éviter trop de torsion au dos. Essayez aussi de contracter vos muscles abdominaux (ceinture abdominale) tout au long de cette position. Les muscles abdominaux profonds jouent le rôle de corset, car ils se rattachent jusqu’au bas du dos. Lorsqu’on les sollicite, on donne donc plus de stabilité au bas du dos même si on force dans une mauvaise position.

Références

Billy, G. G., Lemieux, S. K., & Chow, M. X. (2014). Lumbar Disc Changes Associated with Prolonged Sitting. PM&R, 6(9), 790-795.
Lis, A. M., Black, K. M., Korn, H., & Nordin, M. (2007). Association between sitting and occupational LBP. European Spine Journal, 2, 283-298.

Trouvez une clinique

Cliquez sur votre région

Ontario 1 Clinique Open

Voir toutes les cliniques sur une carte Voir toutes les cliniques sur une carte