Trouvez une clinique

KinatexSportives, n’oubliez pas votre plancher pelvien!

Sportives, n’oubliez pas votre plancher pelvien!
  • Publié le jeudi 17 août 2017

Sportives, n’oubliez pas votre plancher pelvien!

Les muscles du plancher pelvien sont situés sous le bassin, et de par leur localisation, ont plusieurs fonctions, notamment au niveau de la continence urinaire et fécale et du support des organes.

 

Certaines activités physiques vont entraîner une augmentation de la pression dans l’abdomen :

  • sports qui impliquent des impacts
  • sauts
  • soulèvement de charges

Des exemples? Pensons à la course à pied, le crossfit, la gymnastique ou l’aérobie.

 

Lorsqu’il y a une augmentation de la pression dans l’abdomen, une force va être exercée contre les muscles du plancher pelvien. Lorsque ceux-ci ne peuvent pas contrer cette pression, notamment en raison de faiblesse ou de manque de coordination, certaines problématiques peuvent survenir :

  • l’incontinence urinaire à l’effort : perte involontaire d’urine lorsqu’il y a une augmentation de pression dans l’abdomen
  • descente d’organes dans la cavité pelvienne, aussi appelée prolapsus.

 

La grossesse et l’accouchement sont les principaux facteurs de risque pour l’incontinence urinaire et la descente d’organes. Toutefois, il ne faut pas négliger l’effet de l’activité physique intense. Toute femme pratiquant des sports où il y a une augmentation de pression dans l’abdomen peut en être atteinte. On parle ici de jeunes athlètes, comme de personne de tout âge s’entraînant à différents niveaux d’intensité. Il est donc souhaitable de surveiller l’apparition des sensations suivantes pendant l’activité :

  • lourdeur au niveau du bas-ventre
  • lourdeur au niveau du plancher pelvien
  • incontinence (urinaire ou fécale).

Cela signifie que les muscles de votre plancher pelvien sont trop faibles pour l’activité soutenue que vous réalisez. Il est donc temps d’ajouter ce groupe de muscle à votre programme d’entrainement !

 

Il est important de ne pas associer incontinence urinaire à l’effort et intensité d’entraînement. Il est de plus en plus fréquent que des athlètes qui développent des symptômes associent ceux-ci au fait qu’elles se poussent « à fond » dans leur entraînement. Il n’est toutefois jamais normal d’avoir de l’incontinence urinaire, que ce soit quelques gouttes ou une plus grande quantité lorsque l’on pratique une activité physique. Un athlète complet devrait avoir des groupes musculaires forts et efficaces dans toutes les régions du corps, y compris son plancher pelvien.

 

Les physiothérapeutes en rééducation périnéale et pelvienne sont là pour vous aider à acquérir une fonction musculaire adéquate au niveau du plancher pelvien, que vous soyez une athlète de haut niveau, ou une personne sautant sur le trampoline avec vos enfants une fois de temps en temps!

 

Laurence Roy

Physiothérapeute Rééducation périnéale et pelvienne



Kinatex Jarry-Petite Italie