Trouvez une clinique

KinatexSténose

Sténose
  • Publié le lundi 16 octobre 2017

Sténose

Qui parle de sténose, parle de rétrécissement du canal vertébral ou du trou de conjugaison ( entre deux vertèbres). En d’autres mots, il peut s’agir de sténose centrale ( plus d’impact sur la santé vertébrale) versus de sténose latérale, ( meilleur pronostic) ou seulement le nerf partant de la moelle épinière  est affecté le long d’un trajet très spécifique .

Une série de traumas mineurs, surtout si leur cause n’a pas été traitée, explique le début de changements dégénératifs à la colonne vertébrale, qui s’accumule et éventuellement devient un problème persistant de spondylolise important entraînant des symptômes mécaniques musculoskelettiques, i.e. faiblesse musculaire,  ankylose, ou encore de l’hypermobilité au segment de l’entorse.

Suite à une hernie discale ou une inflammation de la capsule facettaire, un dommage cartilagineux, l’articulation perdra de la hauteur et deviendra moins stable. On voit parfois des becs osseux se former ( ostéophytes) qui irritent le nerf . Le nerf occupe environ un tiers du trou intervébral, c’est donc dire qu’une intervention précoce peut prévenir ce domino de lésions et retourner à la normale.

On parle souvent de victime et de coupable dans les cas ou un segment vertébral trop mobile est davantage irrité et sur-sollicité lorsque le segment adjacent au-dessus et au-dessous est raide , ankylosé.

Ce qui nous amène à parler de traitement. Après un bilan exhaustif de la condition, ayant pris connaissance de l’historique du motif de la consultation et de l’historique médicale, le physiothérapeute fera tous les tests requis à une bonne compréhension du problème avant de détailler le plan de traitement. Il prendra note de la mobilité articulaire, des tests de stabilité des tissus passifs ( capsules, ligaments, fascias),de la force musculaire, des signes neurologiques afin de pouvoir déceler s’il s’agit bel et bien d’une problématique musculoskelettique avenant que le patient soit venu voir le physiothérapeute directement sans avoir passé par son médecin au préalable. Le physiothérapeute prendra la responsabilité de diriger le patient vers un médecin si sa condition présentait des drapeau rouges, c’est-à-dire, des signes qui demandent une intervention médicamenteuse ou chirurgicale.

 

 

Services associés



Kinatex Côte Saint-Luc / Notre-Dame-de-Grâce