IMPORTANT : Nous sommes ouverts et toujours là pour vous! Détails

La course à pied en temps de confinement: Courir de façon responsable

2020/04/27 Accueil Éducation et conseils

La crise sanitaire liée à la COVID-19 qui sévit actuellement au Québec et ailleurs dans le monde force la fermeture des centres sportifs. Cependant, le confinement ne doit pas nécessairement rimer avec l’absence d’entraînement. Au contraire, il est recommandé de poursuivre l’activité physique pour tous ses bienfaits sur la santé.

La course à pied en temps de confinement: Courir de façon responsable
Miyuki Théorêt-Kimoto Miyuki Théorêt-Kimoto Physiothérapeute

On sait que la pratique régulière de l’activité physique a des effets positifs sur le sommeil, les maladies chroniques, les symptômes de la dépression et le poids, pour ne nommer que ceux-ci. Cette période de pandémie suggère cependant à plusieurs le besoin de redéfinir leur stratégie d’entraînement.

Depuis quelques semaines, certains se tournent vers des sessions à domicile, mais un grand nombre de personnes optent, pour leur plus grand bien, pour la course à pied. Les autorités de la santé publique n’interdisent pas la course extérieure. En revanche, dans ce contexte de crise, il est évident que les coureurs doivent adapter leurs pratiques afin d’assurer leur sécurité et celle d’autrui.

Voici donc quelques conseils pour courir de façon sécuritaire en temps de confinement.

Garder ses distances

Les autorités de la santé publique nous répètent cette consigne à tous les jours car elle est importante.

La distanciation sociale est l’un des moyens les plus efficaces pour réduire le risque de propagation d’un virus lors d’une épidémie. Par conséquent, il faut s’assurer de se tenir à au moins 2 mètres des autres lors de ses sorties de course. Récemment, une étude a suggéré que la distance de voyagement des gouttelettes émises lors de la respiration des coureurs pourrait être plus grande que 2 mètres. En absence de consensus scientifique, il n’y a pas de données fiables permettant d’émettre des recommandations officielles de l’ordre de dizaines de mètres, par exemple, pour le moment.

Il serait par contre sage d’accentuer ses distances lors de la rencontre d’un marcheur ou d’un autre coureur et d’éviter la file indienne pour ne pas passer dans les nuages respiratoires d’autrui. Ceci semble d’usage et respectueux dans les circonstances.

Choisir le bon moment

Il est conseillé d’opter pour des sorties de course tôt le matin ou encore en fin de soirée afin d’éviter les heures les plus achalandées prisées par les familles ou les marcheurs. Pour les mêmes raisons, il peut être préférable de courir les jours de semaine plutôt qu’un jour de fin de semaine.

Coureur à la tombée de la nuit

Éviter les lieux achalandés

Les parcs sont souvent des lieux fréquentés par les familles ou les marcheurs. Tentez de les éviter et choisissez plutôt de courir sur de larges trottoirs ou encore dans les rues lorsque votre sécurité vous le permet.

Demeurer proche du domicile

Dans les directives du gouvernement en lien avec l’activité physique extérieure, il est recommandé de rester à proximité de son domicile. Il faut courir dans son propre quartier afin d’empêcher la propagation du virus à travers la ville. Pour les plus longues sorties, exécuter des boucles dans les secteurs que vous connaissez déjà libres de circulation est une bonne option.

Optimiser ses séances d’entraînement de course

Revoir sa méthode d’entraînement est une autre bonne stratégie en temps de confinement. La littérature scientifique a prouvé que l’entraînement par intervalles (EPI) est une méthode efficace. Elle permet de fractionner l’effort et d’accumuler davantage de temps d’entraînement à intensité élevée comparé à une sortie de course en continu.

Pour un même niveau d’efficacité, la séance d’EPI est souvent d’une plus courte durée et permet de diminuer la distance de déplacement par rapport à un entraînement en continu à intensité modérée. Ainsi, plutôt que de courir une longue distance à travers le quartier, l’EPI permettrait de s’entraîner avec des intervalles structurés sur une plus petite distance.

Conclusion

En appliquant ces quelques trucs et conseils, il est possible de faire de la course à pied en toute sécurité et dans le respect des consignes émises par les autorités publiques. La pratique de l’activité physique reste essentielle tant pour la santé physique que mentale. Les coureurs sont donc invités à respecter les règlements d’éloignement physique lors de la pratique de leur sport afin de contribuer à l’effort collectif.

Bonnes sorties à toutes et tous!

Évaluation, traitements et conseils en course à pied, maintenant offerts à distance

N’hésitez pas à consulter nos physiothérapeutes pour une évaluation, des traitements et conseils dans votre planification de votre saison en course à pied à Kinatex Sports Physio Complexe Desjardins!

Références

1. https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/publications/maladies-affections/distanciation-socia le.html
2. Thibault G. Entraînement cardio sports d’endurance et performance,vélo Québec Éditions ; Collection Géo Plein Air, 264p. 2009

Trouvez une clinique

Cliquez sur votre région

Ontario 1 Clinique Open

Voir toutes les cliniques sur une carte Voir toutes les cliniques sur une carte