Courir pour sa santé physique et psychologique

2020/05/04 Home Education and advice

Courir pour sa santé physique et psychologique
Miyuki Théorêt-Kimoto Miyuki Théorêt-Kimoto Physiotherapist

La crise de la COVID-19 a des impacts incontestables sur notre quotidien. De nombreuses habitudes de vie sont bousculées avec l’introduction du télétravail, la perte d’emplois, les enfants à la maison, la fermeture des salles d’entraînement et bien plus encore.

Après plus de 6 semaines, l’effet de l’isolement peut commencer à peser lourd sur la santé physique et psychologique des Québécois. La poursuite ou l’amorce de l’entraînement peut représenter un défi de taille en cette période de pandémie pour certains. En revanche, il ne faudrait surtout pas sous-estimer les vertus de l’activité physique pour la santé générale, particulièrement en ces temps difficiles.

Dans la situation actuelle, la course à pied reste une option de choix parmi les sports pouvant être pratiqués car elle requiert peu de matériel et se pratique individuellement. Pourquoi courir en temps de confinement? Voici quelques raisons qui vous pousseront à enfiler vos chaussures de course dans les prochains jours.

Effets positifs de la course à pied sur la santé psychologique

Face à cette situation unique et remplie d’incertitudes, un grand nombre de personnes vivront davantage de détresse psychologique. Il a été démontré que la pratique régulière d’une activité physique a des impacts positifs sur la santé mentale en améliorant l’humeur et en réduisant les symptômes d’anxiété et de dépression.

Les sports d’endurance impliquant un large volume de masse musculaire, tels que la course à pied, sont particulièrement efficaces pour favoriser le bien-être. Par exemple, un entraînement de course en continu de plus 20 minutes à intensité modérée serait efficace pour réduire l’anxiété et aurait des effets psychologiques positifs pour plusieurs heures.

Femme endormie

Amélioration de la qualité du sommeil

La qualité du sommeil peut être altérée par la perturbation de la routine en période de confinement.

La pratique régulière d’exercices aérobiques tels que la course à pied tend à améliorer le sommeil en augmentant la période passée en sommeil profond. Ce stade de sommeil est considéré comme étant le plus réparateur.

La pratique d’une activité physique a aussi des effets positifs sur l’insomnie en diminuant le temps d’endormissement. Pour optimiser les impacts positifs de l’exercice sur le sommeil, il est recommandé de courir en fin d’après-midi ou en début de soirée. À l’inverse, un exercice vigoureux dans les 2 heures précédant le coucher peut affecter l’endormissement.

Meilleure gestion des douleurs

Dans les dernières semaines, le télétravail s’est répandu rapidement pour répondre aux exigences d’éloignement physique imposées par les autorités sanitaires. Cette nouvelle pratique vient avec son lot de défis et l’aménagement optimal du poste de travail à domicile en est un exemple. Plusieurs personnes se mettent à risque de développer des douleurs musculo-squelettiques en travaillant dans un environnement moins approprié.

Contrairement à certaines croyances, la course à pied est efficace pour soulager les douleurs et particulièrement les douleurs lombaires.

Cet effet s’explique, entre autres, par la sécrétion d’endorphines qui agissent comme analgésique naturel.

Amélioration des fonctions cognitives

Les sources de distraction en mode télétravail sont multiples. Certains peuvent expérimenter des difficultés de concentration en travaillant du domicile. À cet égard, la littérature scientifique montre que l’exercice aérobique améliore les fonctions cognitives telles que la concentration, la mémoire et la résolution de problème. La pratique régulière de la course à pied pourrait ainsi augmenter la productivité et la performance du télétravailleur.

Conclusion

Somme toute, les bienfaits de l’activité physique sur la santé sont nombreux et ne se limitent pas à ceux-ci. La sédentarité constituait déjà un problème de santé publique majeur avant même la crise de la COVID-19. Avec le confinement en vigueur, les gens sont davantage à risque d’être inactifs car les déplacements sont limités.

Par conséquent, en temps de confinement, il est essentiel de faire un effort supplémentaire afin de rester actif pour sa santé et la pratique de la course à pied est donc ici fortement recommandée. Il est évidemment primordial de courir de façon responsable et sécuritaire en appliquant les consignes de distanciation physique pour protéger la santé de tous.

Bonne course! 👟

Semaine de la santé mentale

Du 4 au 20 mai 2020, c’est la semaine de la santé mentale.

Chez Kinatex, nous avons a coeur votre bien-être, autant physique que psychologique.

N’hésitez pas à parler avec votre thérapeute. En cas de besoin, il vous dirigera vers les professionnels qui pourront vous aider.

Maintenant offert en vidéoconférence : ergothérapie en santé mentale

#ParlerPourVrai

References

1. Allard, S. (2013). ​La course à pied au féminin (​1e édition). Les Éditions La Presse
2. Dubois, B. et Berg, F. (2019) La clinique du coureur- la santé par la course à pied ​(1e édition). Les éditions Mons
3. Gouvernement du Québec MSSS (2020, mars) Stress, anxiété et déprime associés à la maladie à coronavirus COVID-19 (publication no ​19-210-14W) https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/fichiers/2019/19-210-14W.pdf
4. Morin, C. M. (2009). V​aincre les ennemis du sommeil​ (2e édition). Les éditions de l’homme.
5. Poirel, E. (2017). Bienfaits psychologiques de l’activité physique pour la santé mentale optimal. Santé mentale au Québec, ​ 42(1),147 164.https://doi.org/10.7202/1040248ar

Find a clinic

Click on your region

Ontario 1 Clinic Open

See all clinics on a map See all clinics on a map