Trouvez une clinique

La plagiocéphalie chez le bébé : la reconnaître pour mieux consulter!

2017/07/27 Accueil Éducation et conseils

La plagiocéphalie chez le bébé : la reconnaître pour mieux consulter!

Heureusement, depuis la campagne Dodo sur le dos lancée par l’Agence de la santé publique du Canada, la proportion de décès causés par la mort subite du nourrisson a grandement diminuée. Cependant, l’incidence de déformation crânienne a au contraire augmenté. La proportion de plagiocéphalie positionnelle chez les bébés est maintenant d’environ 16% à six (6) semaines et de 19,7% à quatre (4) mois.[1] Ces chiffres démontrent le besoin d’un traitement précoce en physiothérapie pour prévenir ce problème touchant plus d’un nouveau-né sur six (1/6).

[2]

La plagiocéphalie est définie comme une déformation crânienne du bébé entraînant un aplatissement postérieur unilatéral de sa tête ainsi qu’un bombement de son visage du même côté. Une classification adéquate de la plagiocéphalie interprétée par votre physiothérapeute permettra d’établir un plan de traitement adapté à votre bébé pour optimiser son développement. Une bonne évaluation des sources de stimulation de votre enfant à la maison ainsi que de son positionnement (au lit, lors des déplacements, lors des périodes d’éveil, …) sera effectuée. Ceci permettra au physiothérapeute de vous offrir de judicieux conseils concernant certains changements bénéfiques à apporter à l’environnement de votre enfant. Dans le cas où la sévérité serait jugée trop importante, votre professionnel de la physiothérapie pourra vous conseiller d’opter plutôt pour une orthèse crânienne. Il vous accompagnera ainsi dans le cheminement menant à l’obtention de cette aide technique en collaboration avec les autres professionnels de la santé concernés.

[3]

De plus il n’est pas rare qu’une plagiocéphalie s’accompagne d’autres conditions telles qu’un torticolis congénital (voir article Le torticolis congénital : le reconnaître pour mieux consulter!), d’une dysplasie de hanche ou d’un retard de développement moteur. Une évaluation en physiothérapie pédiatrique permettra d’abord de déterminer si une de ces conditions est présente chez votre enfant, puis de traiter chacune des composantes afin de lui offrir une prise en charge globale et complète.

Il faut d’ailleurs savoir que la plagiocéphalie nécessite une attention particulière au quotidien afin d’obtenir un rétablissement optimal. Plus le problème est découvert et traité tôt chez l’enfant, plus l’évolution sera favorable! C’est pourquoi il ne faut pas hésiter à venir rapidement rencontrer un physiothérapeute afin d’obtenir les conseils adaptés pour votre enfant.

Par une stimulation et un positionnement adéquats, vous réussirez à prévenir efficacement la progression de la plagiocéphalie. Cependant, aider votre enfant requiert les bons outils! Votre physiothérapeute est donc là pour vous guider et conseiller à travers ces mois si importants de votre vie et de celle de votre petit.

 

Justine Bleau

Physiothérapeute

Kinatex Sports Physio Complexe Desjardins

 

 

Références

[1] Cummings, C. et al. La plagiocéphalie positionnelle. Paediatr Child Health. 2011; 16(8) :495-496.
[2] http://mbatailleosteo.wixsite.com/osteo-saintsoupplets/single-post/2015/12/27/Pr%C3%A9vention-et-traitement-de-la-plagioc%C3%A9phalie-positionnelle
[3] https://www.technologyinmotion.com/plagiocephaly-in-summer/

Trouvez une clinique

Voir toutes les cliniques sur une carte Voir toutes les cliniques sur une carte