Trouvez une clinique

KinatexLes exercices de Kegel : Êtes-vous certaine de bien les exécuter?

Les exercices de Kegel : Êtes-vous certaine de bien les exécuter?
  • Publié le lundi 2 octobre 2017

Les exercices de Kegel : Êtes-vous certaine de bien les exécuter?

On recommande fréquemment aux femmes qui ont donné naissance de faire leurs exercices de Kegel pour améliorer le tonus du plancher pelvien après l’accouchement. Mais les nouvelles mamans sont-elles vraiment outillées pour faire ces exercices efficacement selon leurs besoins spécifiques?

 

Comment doit-on contracter? Doit-on contracter doucement ou fortement? Combien de temps doit-on garder la contraction? Dans quelle position? Combien de répétitions et de séries doit-on faire pour que les résultats soient optimaux?

 

Ces questions visent ce qu’on appelle des paramètres d’entraînement. Si on prend l’exemple d’une blessure au genou, il semble logique de définir des paramètres pour ré-entraîner les muscles entourant le genou. Suite à une évaluation, le physiothérapeute composera un programme d’exercices avec des paramètres précis : par exemple, 3 séries de 10 extensions du genou en position couchée, en maintenant la contraction 5 secondes. Les paramètres spécifiques d’entraînement sont également essentiels pour le renforcement du plancher pelvien. Comme il s’agit de muscles, il est possible d’évaluer et de quantifier leur force, leur endurance, leur coordination, leur vitesse de contraction et leur tonus. Suite à une évaluation détaillée par une physiothérapeute en rééducation périnéale,  celle-ci pourra prescrire  un programme d’entraînement précis et personnalisé pour assurer un rétablissement efficace.

 

Au début, si la force et le recrutement du plancher pelvien sont assez limités, les exercices seront exécutés en position couchée pour faciliter la contraction. Quand la force et la coordination sont meilleures, on passe à la position assise, puis à la position debout où les muscles du plancher pelvien contractent contre gravité, ce qui augmente le niveau de difficulté. Les exercices seront ensuite intégrés pendant les tâches quotidiennes et finalement lors de l’entraînement, au gym et à la course par exemple.

 

Comme c’est le cas pour chacun de nos muscles, répéter des exercices en force maximale pendant quelques semaines engendre une hypertrophie des fibres musculaires, et donc une augmentation du volume et du tonus musculaire au repos. C’est ce qu’on recherche au niveau du plancher pelvien pour favoriser la continence urinaire, une stabilisation lombo-pelvienne adéquate, ainsi qu’une légère remontée de la position du périnée au repos et donc un meilleur soutien des organes intra-pelviens.

 

Il ne suffit donc pas de faire des contractions rapides répétées du plancher pelvien pour regagner la force et le tonus d’avant l’accouchement. Des paramètres bien précis doivent être prescrits par une physiothérapeute en rééducation périnéale et doivent être progressés afin de permettre à la patiente de reprendre ses activités fonctionnelles et sportives. En général, si la contraction est effectuée adéquatement, c’est-à-dire si on contracte en remontant le périnée et qu’on ne pousse pas, la progression est assez rapide suite aux traitements et conseils données en physiothérapie.

 

N’hésitez pas à consulter une physiothérapeute en rééducation périnéale pendant votre grossesse afin de bien maîtriser les exercices de renforcement de plancher pelvien et de pouvoir les débuter dès le lendemain de l’accouchement pour une rééducation optimale!

 

Andréanne Faubert, M.Sc., pht

Physiothérapeute experte en rééducation périnéale et pelvienne

KINATEX Centre-Ville



Kinatex Centre-Ville