Pourquoi est-il recommandé consulter en rééducation périnéale pendant la grossesse?

2021/05/12 Accueil Éducation et conseils

Pourquoi est-il recommandé consulter en rééducation périnéale pendant la grossesse?
Anaïs Boivin Anaïs Boivin Physiothérapeute

De plus en plus de femmes sont référées en rééducation périnéale après l’accouchement, mais plusieurs ne savent pas qu’il est pertinent de consulter pendant la grossesse et ce, même si elles ne présentent pas de symptôme. Cela permet d’évaluer la condition du plancher pelvien et de donner des exercices d’étirement et de renforcement au besoin.

Les physiothérapeutes peuvent aussi émettre des recommandations afin de poursuivre les activités physiques de façon sécuritaire et suggérer des exercices pour prévenir et traiter les douleurs musculosquelettiques pendant la grossesse.

Grossesse RPP

1. Enseignement du massage périnéal

Afin de se préparer à l’accouchement, lors d’une rencontre en rééducation périnéale pendant la grossesse, le massage périnéal est démontré. C’est une technique d’étirement des muscles du plancher pelvien qui permet de diminuer les risques de déchirures, de douleur périnéale en post-partum et qui permet de réduire la durée de la deuxième phase de l’accouchement (l’arrivée du bébé). Il est recommandé de commencer le massage périnéal à 34 semaines de grossesse.

2. Évaluation et exercices pour les muscles du plancher pelvien

Il est bénéfique de vérifier la condition (force, endurance, coordination, tonus) du plancher pelvien pendant la grossesse afin d’avoir un programme personnalisé d’exercices à faire à la maison. Pour plusieurs femmes, ce programme comportera des exercices de renforcement. Contrairement à ce que certains pourraient penser, les exercices de renforcement ne nuisent pas à l’accouchement, puisque plusieurs études ont démontré qu’ils réduisent la durée de la deuxième phase de l’accouchement. De plus, ils diminuent le risque d’incontinence urinaire pendant la grossesse.

3. Recevoir des conseils concernant l’activité physique

Un autre avantage de consulter en rééducation périnéale pendant la grossesse est d’avoir des recommandations personnalisées par rapport à l’activité physique. Plusieurs femmes se demandent s’il est sécuritaire de continuer leurs activités pendant la grossesse: absolument, c’est même recommandé si c’est une grossesse sans complications! Bien sûr, un bilan médical est suggéré avant, mais il y a plusieurs avantages à être active avant l’accouchement :

  • le bien-être psychologique
  • aide à la prévention du diabète gestationnel et de la pré-éclampsie
  • un meilleur transit intestinal
  • favorise la récupération en post-partum

Grossesse RPP

Selon les recommandations canadiennes de 2019, les femmes enceintes devraient cumuler au moins 150 minutes d’activité physique modérée chaque semaine, sur un minimum de 3 jours. Comment savoir si c’est une intensité modérée? Il faut être capable de maintenir une conversation pendant l’effort.

Quelques éléments à considérer:

  • Éviter les sports de contact ou à risque de chutes
  • Éviter l’activité physique dans un endroit où il fait très chaud, particulièrement si c’est humide
  • S’entraîner selon son confort

4. Prévenir les douleurs musculosquelettiques pendant la grossesse

Bien que les douleurs lombaires et pelviennes touchent de 45 à 76% des femmes enceintes, elles ne sont pas inévitables. En physiothérapie, plusieurs modalités de traitements ont fait leur preuve:

  • L’éducation sur les positions antalgiques et de repos
  • La physiothérapie musculosquelettique avancée (thérapie manuelle)
  • Les exercices thérapeutiques, comme les exercices de stabilisation
  • Les ceintures abdominales ou sacro-iliaques

Plusieurs exercices peuvent aussi être enseignés afin de prévenir ces inconforts musculosquelettiques reliés à la grossesse.

5. Avoir des outils pour après l’accouchement

Habituellement, il est recommandé d’attendre 6 semaines avant de réaliser l’évaluation en rééducation périnéale après l’accouchement. En apprenant à contracter les muscles du plancher pelvien de façon appropriée avant, les exercices pourront être commencés dès les premières semaines, ce qui accélère la récupération. Cela est d’autant plus important qu’une femme sur trois ne contracte pas correctement les muscles de son plancher pelvien. Certaines vont même faire le mouvement inverse.

Bref, il existe une multitude de raisons pour consulter en rééducation périnéale et pelvienne pendant la grossesse même si tout va bien. Pourquoi s’en passer?

Références

[:fr]Références: Kahyaoglu Sut H, Balkanli Kaplan P. Effect of pelvic floor muscle exercise on pelvic floor muscle activity and voiding functions during pregnancy and the postpartum period. Neurourol Urodyn. 2016 Mar;35(3):417-22. doi: 10.1002/nau.22728. Epub 2015 Feb 3. Schreiner L, Crivelatti I, de Oliveira JM, Nygaard CC, Dos Santos TG. Systematic review of pelvic floor interventions during pregnancy. Int J Gynaecol Obstet. 2018 Oct;143(1):10-18. doi: 10.1002/ijgo.12513. Epub 2018 May 18. Mørkved S, Bø K. Effect of pelvic floor muscle training during pregnancy and after childbirth on prevention and treatment of urinary incontinence: a systematic review. Br J Sports Med. 2014 Feb;48(4):299-310. doi: 10.1136/bjsports-2012-091758. Epub 2013 Jan 30.[:]

Trouvez une clinique

Cliquez sur votre région

Voir toutes les cliniques sur une carte Voir toutes les cliniques sur une carte