Trouvez une clinique

KinatexLe positionnement cycliste

Le positionnement cycliste
  • Publié le jeudi 24 mai 2018

Le positionnement cycliste

Au courant des dernières années, le Québec a bâti une culture cycliste unique en Amérique du Nord. À ce jour, plus de la moitié de la population adulte québécoise s’adonne à cette activité, que ce soit pour se déplacer au travail, voyager, se tenir en forme ou bien tout simplement s’amuser! Et ce nombre ne cesse d’augmenter d’année en année. Pourtant, avec la pratique d’un sport viennent certains risques : que vous soyez cycliste du dimanche ou bien amateur chevronné, personne n’est à l’abri des inconforts que peut procurer le vélo lorsqu’utilisé en abondance. C’est particulièrement le cas des inconforts lombaires, qui sont présent chez 13 à 46% des cyclistes lors d’une saison et qui augmentent à 68% à un certain moment dans la pratique du vélo au courant de leur vie.
Plusieurs facteurs peuvent venir influencer l’apparition d’un épisode de douleur lombaire, mais avant de sonner l’alarme, mieux vaut examiner la position du cycliste sur son vélo.
Selon Silberman en 2013, un simple ajustement de vélo peut corriger partiellement à entièrement les inconforts liés à la pratique cycliste.
Voici quelques facteurs à considérer lors du positionnement d’un cycliste aux prises avec des douleurs lombaires :

  1. Une selle trop haute et/ou trop reculée favorise le cisaillement au niveau du bassin.
  2. Un manque de support au niveau des pieds augmente la pronation, ce qui recrée la même situation qu’une selle trop haute
  3. Un guidon trop bas ou trop avancé crée une flexion exagérée du bas du dos
  4. Une mauvaise sélection de selle crée une compression soutenue et diminue le support sur la région lombaire (Voir caractéristiques d’une
    bonne selle)
  5. Un manque de souplesse ou un manque de force au niveau des muscles protégeant la région lombaire

En combinant l’un ou plusieurs de ces facteurs avec une pratique hebdomadaire du vélo, il n’est pas étonnant de voir quelques inconforts survenir après quelques sorties !

En faisant un ajustement annuel ou biannuel du positionnement sur son vélo, le cycliste s’assure non seulement d’être confortable et sécuritaire sur son vélo, mais augmente d’autant plus son efficacité et ses performances, tout en prévenant de futures blessures.
Le physiothérapeute formé en positionnement cycliste chez Kinatex Sport Physio ajuste la selle, l’interface cales-pédales ainsi que la potence du vélo et fait les recommandations nécessaires au niveau des pièces et ajustements à faire en tenant compte des inconforts et blessures présentes et passées.
Si après tous les ajustements les douleurs lombaires sont encore présentes, le physiothérapeute fera alors une évaluation orthopédique lombaire, pouvant ainsi cibler les problématiques et établir un plan de traitement individualisé au cycliste.

Références
1. Jolicoeur et al. (2011) L’état du vélo au Québec en 2010. Vélo Québec
2. Silberman, M. (2013) Bicycling Injuries. American College of Sports Medicine 12 -5 : 337-345.
3. Salai, M., Brosh T., Blankstein, A., Oran, A., Chechik, A. (1999) Effect of chaniging the saddle angle on incidence of low back pain in recreational bicyclists. Br J Sports Med 33 :398-400.
4. Yeo BK, Bonanno DR (2014). The Effect of foot orthoses and in-shoe wedges during cycling : a systematic review. J Foot Ankle Res doi :10.1186/1757-1146-7-31. ECollection 2014
5. Dettori, NJ., Norvell, DC. (2006). Non-Traumatic Bicycle Injuries. Sports Medicine 36-1 :7-18.
6. https://www.cervelo.com/en/engineering-field-notes/the-four-and-a-half-rules-of-road-saddles



Kinatex Brossard DIX30