COVID-19: Prevention & precautionary measures

Kinatex Sports Physio proudly follows and ensures compliance with all special measures announced by the Government of Quebec (or Ontario where applicable) and the recommendations of the CNESST, the INSPQ and other various professional orders, including the OPPQ, in order to counter the spread of COVID-19.

Comment prendre soin de notre santé mentale en période de confinement?

2020/04/28 Home Education and advice

Comment prendre soin de notre santé mentale en période de confinement?
Véronique Lorquet Véronique Lorquet Occupational therapist

En cette période de crise de la COVID-19, le confinement a complètement changé notre quotidien, notre routine et nos habitudes de vie. Ces changements ainsi provoqués ne sont pas banaux.

En période d’adaptation forcée nous perdons nos repères et notre équilibre de vie.

De ce fait, lors de cette période, il est normal de ressentir davantage d’émotions désagréables comme par exemple: l’anxiété, la colère, l’impuissance face à la situation, la tristesse, le sentiment de manque de liberté. Chez certaines personnes, ces émotions peuvent mener à des comportements néfastes et engendrer un risque pour leur santé. On peut notamment observer: une augmentation de la consommation d’alcool/tabac/drogue, une sédentarité accentuée, une augmentation de l’appétit et une irritabilité pouvant mener à des conflits avec ses proches.

Dans une visée constructive en quête de bien-être, voici quelques stratégies pour retrouver un équilibre sain pendant cette période difficile.

Établir une nouvelle routine

Notre routine de vie est l’une des premières victimes du confinement forcé.

Nous ne sommes plus obligés de nous lever ou nous coucher à une heure spécifique ce qui a pour impact d’affecter le temps consacré pour nos soins personnels, nos activités productives et nos loisirs puisque nous avons l’impression que le temps n’est plus une contrainte. Nous n’avons plus de buts ou d’objectifs définis et de ce fait moins de satisfaction en regard de nos activités.

Alors, pour rétablir notre routine et notre équilibre, une première stratégie se penchera sur la restructuration de notre horaire. Voici quelques trucs concrets:

1. En semaine, couchez-vous et levez-vous à des heures régulières afin d’être en pleine possession de vos moyens dans le jour. Évitez les siestes de plus de 30 minutes. En ce sens, une sieste après 15:00 pourrait déstabiliser votre sommeil.

2. Ne négligez pas le temps habituellement consacré à vos soins d’hygiène (lavez-vous à tous les jours et habillez-vous même si vous ne devez pas aller à l’extérieur).

3. Continuez de prendre vos repas à des heures régulières.

4. Planifiez une activité physique d’intensité légère à modérée (ex.: marcher minimum 15 minutes par jour).

5. Planifiez quelques tâches à faire dans la journée. Soyez réaliste quant au nombre de tâches que vous voulez faire. Le but c’est d’en faire un peu, mais à tous les jours. De plus, au travers des activités domestiques et personnelles, il est important d’inclure des activités significatives et des activités qui ont un sens pour vous. Celles-ci vous procurent du bien-être. Il est essentiel de continuer d’avoir du plaisir.

Garder contact avec nos proches

L’autre aspect qui a changé drastiquement est le contact avec les autres.

Le confinement a mené à un isolement physique. On se sent seul, sans contact et cela est difficile pour la gestion de notre moral, de notre humeur. Il est donc primordial de garder un réseau de support et de conserver un contact avec nos proches.

1. Vous pouvez les contacter quotidiennement par téléphone.

2. Vous pouvez utiliser les technologies de communications pour vous contacter tout en vous voyant et faire des rassemblements virtuels (ex: Skype, FaceTime, Zoom etc.).

3. Les lignes d’entraide et d’écoute sont aussi disponibles afin de répondre à nos besoins en matière de santé mentale (ex: écoute-entraide, Tel-jeunes, info santé, 811, 1 866 APPELLE).

Vous n’êtes pas seul!

Sachez que vous n’êtes pas seul. Ne soyez pas trop sévère envers vous-même.

Limiter l’exposition aux mauvaises nouvelles et changer de poste de télévision lorsque vos émotions deviennent négatives et plus intenses sont autant de stratégies afin de faire face aux défis de santé mentale auxquels la crise de la COVID-19 nous expose.

Faites attention à ce que vos émotions ne prennent pas toute la place. Vous pouvez utiliser des activités significatives et de détentes (exercice de respiration, écoute de musique, méditation, yoga, prendre un bain chaud) pour faire abstraction de ces émotions envahissantes.

On ne le rappellera jamais assez; si vous avez des idées suicidaires, contactez les urgences ou les lignes d’écoutes/centre de crises.

Finalement, bien que pénible, sachez que cette crise est temporaire et transitoire. Les forces du tissu humain demeurent la solidarité, le contact social et l’intérêt envers l’épanouissement à la fois personnel et collectif. Notre santé mentale tout comme notre santé physique demandent des attentions particulières afin de maintenir une homéostasie adéquate. Soyez indulgent envers vous-même dans l’inconfort de vos réactions lors de cette crise disons-le… exceptionnelle!

À propos de l'auteure

Véronique Lorquet, ergothérapeute, M.Sc., Erg

Véronique est experte en santé mentale, réadaptation fonctionnelle, adaptation du domicile et adaptation du poste de travail. Passionnée de golf, elle travaille également avec les golfeurs pour corriger leur posture et augmenter leur puissance et leur stabilité.

Elle travaille aux cliniques de Beauport et Sainte-Anne.

Find a clinic

Click on your region

Ontario 1 Clinic Open

See all clinics on a map See all clinics on a map