Trouvez une clinique

KinatexDu Yoga: pourquoi pas?

Du Yoga: pourquoi pas?
  • Publié le vendredi 18 août 2017

Du Yoga: pourquoi pas?

Ses origines :

Bien que la popularité du yoga prenne une ampleur fulgurante dans les pays occidentaux depuis les dix dernières années, ses origines remontent à il y a fort longtemps. Cette discipline sportive a pris naissance en Inde aux II siècle av. J.-C. Le terme yoga a pris, par la suite, plusieurs divergences. Les quatre voies traditionnelles sont le Jnana-Yoga, bhakti-yoga, karma-yoga et le raja-yoga.

Pourquoi le yoga?

Nous vivons dans un monde de paradoxes, où la société est axée à la fois sur la performance et le rendement, mais aussi sur la santé et le bien-être personnel. À l’inverse de plusieurs sports ciblant principalement les gains physiques, l’objectif même du yoga est la réalisation spirituelle, psychique et physique de soi. Il n’est donc pas étonnant que la pratique du yoga s’étende à travers plusieurs cultures et pays depuis de nombreuses années.

Qu’est-ce que le yoga :

Spécifiquement, le yoga consiste à un enchaînement de poses ou de mouvements (asanas), maintenus sur une courte ou longue durée. Les asanas vont généralement de paires avec des exercices respiratoires et de méditation. Une classe de yoga dure en moyenne entre 1h et 1h30.

Ses bienfaits :

Le yoga est considéré par plusieurs comme une médecine douce ou alternative. Il permet à la fois de travailler la souplesse, l’équilibre, l’endurance et la force musculaire. Toutefois, bien au-delà des bienfaits physiques connus du yoga, des bienfaits psychologiques et spirituels sont procurés. Effectivement, pour les disciples pratiquant quotidiennement ce sport, de nombreuses études démontrent des gains au niveau de la concentration, de la qualité du sommeil et de la gestion du stress. Finalement, les grands adeptes affirment que le yoga permet une meilleure circulation de l’énergie au niveau des chakras et un apaisement, voir-même un équilibre, mental et spirituel.

Yoga comme thérapie :

Le Yoga peut devenir un complément à la physiothérapie en travaillant divers aspects de la vie du client que ce soit l’équilibre physiologique, les habitudes de vie saines et/ou l’état psychologique (stress, anxiété par exemples). Chacune des séances seront personnalisées au client même, afin de mieux gérer la pathologie en cours (ex. douleur chronique, gestion du stress par rapport à la blessure, maux de dos). Plus concrètement, le thérapeute enseignera des séquences de mouvements de Yoga. Cette pratique pourra faire en clinique afin de bien contrôler la série de mouvements/postures et ensuite à domicile pour consolider les acquis faits en clinique. C’est la combinaison des sphères travaillées qui assurent un succès vers la guérison ou la prise en charge de sa pathologie.

Se blesser avec le Yoga, est-ce possible?

  • Être à l’écoute de son corps : attention de ne pas sous-estimer la pratique du Yoga car même si ce type d’effort semble doux, il met en tension bien des systèmes de votre corps comme vos muscles, vos tendons, vos ligaments, etc. Assurez-vous d’y aller avec une progression régulière et toujours dans le respect de vos limites.
  • Les postures Yoga : il n’y a aucun danger à faire les postures de Yoga surtout si elles ont suivi une progression lente et dans le respect de vos limites. Cependant, si vous avez déjà une faiblesse quelconque, il serait plus sécuritaire d’en discuter avec votre instructeur afin qu’il vous guide.
  • Respirez! : la respiration est un élément important du Yoga. Cela permet au corps/vos muscles d’avoir l’oxygène nécessaire tout au long de l’effort. Le Yoga souhaite une respiration plus ventrale que par la poitrine pour maximiser la quantité d’air dans vos poumons.
  • Le Tapis de Yoga : pour prévenir les douleurs articulaires, un tapis de yoga est sans aucun doute un must! Genoux, dos, mains et tête seront ainsi protégés. Plus un tapis possède un pouvoir antidérapant, plus il facilite votre séance de Yoga en évitant tout glissement de vos mains ou pieds.
  • Le bloc de Yoga : Vous êtes un débutant en yoga? Le bloc vous aidera à protéger votre dos lors de certaines postures en favorisant une belle posture assise.
  • Les balles de Yoga : de petits formats, les balles d’automassage s’intègrent bien au Yoga mais prenez garde! L’important pour éviter des blessures est de respecter vos limites. Dans le cas présent, il est possible que vous ressentiez des courbatures le lendemain du Yoga si vous avez sursollicité vos muscles. Donc, si vous les utilisez pour la première fois, peu de répétition et une faible pression.

Enfin, si vous suivez déjà des cours de Yoga ou désirez débuter avisez votre professionnel de la santé ou/et votre instructeur, il pourra vous donner des indications pour bien orienter la pratique de ce sport. Rappelez-vous que le Yoga comporte peu de risque de blessure si le tout est effectué dans un cadre progressif dans le respect de vos limites.

 

Écrit par Myriam Cyr, physiohérapeute chez Kinatex Sports Physio Beauport

Et Genevieve Fortin, TRP et Massothérapeute chez Kinatex Sports Physio St-Roch.

 

Services associés



Kinatex Beauport