Trouvez une clinique

KinatexAdoptez-vous la meilleure position aux toilettes?

Adoptez-vous la meilleure position aux toilettes?
  • Publié le mercredi 14 juin 2017

Adoptez-vous la meilleure position aux toilettes?

Le thème abordé n’en est pas un des plus sexy et des plus attrayants, mais c’est une information plus que pertinente à connaître et qui touchera chacun de nous à un moment de notre vie…  Malheureusement, les conseils et connaissances sur ce sujet sont souvent peu abordés alors nous avons décidé de vous les partager et nous vous invitons à faire de même avec votre famille et vos collègues.

Position à privilégier sur la toilette

Hé oui, il existe une position idéale à adopter sur la toilette! Pour la majorité d’entre vous, lorsque vous êtes assis sur la toilette, vos jambes font un angle de 90° et plus avec votre tronc.

Par contre, afin de maintenir l’intégrité de votre plancher pelvien et faciliter l’évacuation des selles, vous devriez prioriser avoir un petit banc sous vos pieds afin que vos genoux soient légèrement plus hauts que les hanches et donc avoir un angle inférieur à 90° entre vos cuisses et votre tronc. Ensuite, joignez vos genoux/cuisses ensemble, écartez vos pieds et penchez vous légèrement vers l’avant en gardant le dos droit.

Technique d’évacuation des selles

Tout d’abord, il est important de prendre le temps de se détendre et de s’arrêter. Ne soyez pas pressé de faire votre selle. Favoriser une ambiance calme. Ceci permettra de mieux relâcher les muscles du plancher pelvien et  de les maintenir relâchés tout au long de l’évacuation des selles.  Il est également primordial d’avoir une respiration continue et optimale sur la toilette. Il faut éviter de bloquer la respiration.

Technique du piston

Un des muscles de la respiration, soit le diaphragme respiratoire, agit comme un piston pour aider à l’évacuation des selles. À l’inspiration, il descend et à l’expiration, il remonte.

  • Inspirer profondément par le nez tout en maintenant le ventre rentré pour diriger la pression au niveau du rectum. Attendre 5 secondes et prendre conscience qu’une pression s’exerce au niveau de l’anus.
  • Expirer complètement par la bouche tout en gardant les muscles du plancher pelvien bien détendus.
  • Répéter le processus 5 à 8 fois au besoin.

Il est très important de ne pas bloquer la respiration et de ne pas forcer ou pousser de façon significative. Si la technique du piston ne suffit pas, prenez plutôt l’habitude de souffler dans votre poing fermé  et de contracter votre muscle profond de l’abdomen (muscle transverse de l’abdomen). Cette technique doit être réalisée seulement  si vous êtes resté 5-10 minutes assis calmement sans pousser et qu’aucune selle n’est sortie et que vous ressentez une présence de selles au niveau du rectum. Assurez-vous  que vos muscles du plancher pelvien soient toujours détendus et que la pression s’exerce au niveau de l’anus et non au niveau de la vessie.  Faire 4-5 essais au maximum.

Si aucune selle n’est sortie, quittez la salle de bain et allez marcher, bouger ou faites des massages du colon plutôt que de multiplier les essais. Vous reviendrez faire les étapes précédentes lorsque l’envie se fera sentir de nouveau.

Saviez-vous que…

Une physiothérapeute en rééducation pelvienne et périnéale peut vous aider pour plusieurs problématiques  dans la région anorectale autant chez les hommes, les femmes et les enfants.

–          incontinence fécale (pertes de selles ou de gaz)

–          constipation ou évacuation difficile

–          envie pressantes/ incontrôlables

–          atteinte anorectacle post-chirurgie/interventions médicales

–          douleur anorectacle

Chronique réalisée par Stéphanie Bélanger, physiothérapeute en rééducation pelvienne et périnéale chez Kinatex Sports Physio Beauport et l’Ormière.

L’équipe Kinatex Sports Physio est composée de professionnels de la santé offrant des services de réadaptation multidisciplinaire de qualité dans la grande région de Québec.

 



Kinatex Beauport