5 erreurs fréquentes chez les golfeurs - Kinatex Beauport
Maintien du port du masque en clinique après le 14 mai. Détails

5 erreurs fréquentes chez les golfeurs

2022/06/06 Accueil Éducation et conseils

5 erreurs fréquentes chez les golfeurs
Véronique Lorquet Véronique Lorquet Ergothérapeute

D’entrée de jeu, il est important de mentionner que cet article a été rédigé d’un point de vue thérapeutique. Les thérapeutes TPI ne remplacent pas les entraîneurs de golf qui, eux, sont experts dans la technique.

Les thérapeutes TPI sont experts en prévention de blessures liées au golf et dans l’optimisation de vos capacités physiques pour le golf. Ils travaillent avec vous différents aspects nécessaires à une bonne préparation physique tels que la flexibilité, la force et le contrôle musculaire des membres inférieurs, des hanches, du bassin, du dos, du cou et des épaules.

En début de saison, on observe quelques erreurs qui peuvent entraîner des blessures ou altérer votre saison comme :

  • Un retour trop rapide au jeu
  • Une prise en charge trop tardive de la douleur
  • Un manque d’échauffement avant la partie
  • Un entraînement physique inadéquat avant ou pendant la saison
  • Une mauvaise posture de départ

Tous ces points peuvent vous sembler un peu usés, mais si on le répète, c’est qu’on voit encore trop de golfeurs qui auraient pu s’épargner quelques visites en physiothérapie s’ils avaient évité de commettre l’une ou l’autre de ces 5 erreurs fréquentes.

golf

Retour trop rapide au jeu en début de saison

La saison de golf varie entre 5 et 6 mois par an. Lorsqu’elle débute, il est donc tout naturel de vouloir en profiter au maximum.

Vous vous précipitez donc sur votre terrain préféré et recommencez à jouer avec les mêmes habitudes et la même intensité qu’à la fin de votre saison dernière.

Vous augmentez alors les risques de vous blesser et de vous retrouver dans l’une ou l’autre de ces situations :

  • Vous endurez les inconforts, car vous ne voulez pas arrêter. La physiothérapie peut bien attendre la fin de la saison!
  • La douleur est trop intense pour être ignorée. Vous consultez immédiatement, mais un repos forcé est nécessaire.

Ni l’une ni l’autre de ces situations n’est idéale.

La solution? Obtenir un plan de retour au jeu progressif!

La notion de progression dans le retour au jeu, que ce soit après la période hivernale ou encore à la suite d’une blessure, est donc très importante.

Un thérapeute TPI peut vous préparer un programme de retour au golf en augmentant progressivement le volume et l’intensité tout en contrôlant la fréquence.

golf

Délai dans la prise en charge de la blessure

Comme mentionné un peu plus haut, il n’est pas rare qu’un golfeur se blesse en jouant ou pendant la saison, mais puisqu’il ne veut pas interrompre cette dernière, il endure les inconforts jusqu’à la fin de l’été.

À première vue, ça peut ne pas sembler si pire.

Par contre, si vous avez mal quelque part et que vous laissez ça aller, vous devrez assurément compenser ailleurs pour éviter d’avoir mal.

Plus on met de temps à traiter une blessure, plus elle est longue à guérir.
Et plus une blessure est longue à guérir, plus vous devrez (normalement) attendre avant de retourner sur le terrain.

Alors, dès l’apparition d’un inconfort ou d’une douleur, prenez rendez-vous avec un physiothérapeute. Et quand il vous aura donné le feu vert, prévoyez un retour au jeu progressif. Par exemple, commencez par claquer quelques balles, puis ajoutez quelques trous avant de compléter un 9 et un 18.

golf

Manque d’échauffement

Contrairement à un coureur qui peut commencer sa course en joggant, un golfeur n’est pas en mesure de prendre son temps en début de parcours. C’est pourquoi il est important de vous échauffer avant chaque partie pour réduire les risques de blessures. Les échauffements dynamiques améliorent la performance et préparent le corps à utiliser sa puissance.

Si vous n’avez pas fait d’échauffement avant de commencer, votre corps n’a pas le temps de se réchauffer et vos muscles ne sont pas prêts à supporter la puissance nécessaire à un bon élan.

Voici 5 exemples d’échauffements que vous pouvez faire avant chaque partie.

Et les étirements dans tout ça?

Avant les parties de golf, il faut éviter les étirements statiques, c’est-à-dire ceux qu’on maintient pendant plusieurs secondes. Ce type d’étirements améliore la mobilité, mais diminue la puissance du muscle. Ils deviennent plutôt pertinents après l’activité, surtout si vous vous sentez raide ou courbaturé.

golf

Manque de préparation physique avant ou pendant la saison

Que ce soit avant ou pendant la saison, il est important pour tous les golfeurs de maintenir un certain niveau de forme physique.

Pas besoin d’être en forme pour jouer au golf

Cette affirmation, souvent entendue, ne pourrait pas être plus fausse. Prenez l’exemple d’un golfeur ayant un handicap de 15. Il frappe donc environ 87 coups par partie de 18 trous, sans compter les roulés. Ça équivaut à environ 102 élans, incluant quelques-uns de pratique. Dans chacun d’entre eux, une multitude de muscles sont sollicités : biceps, triceps, dos, abdominaux, fessiers, ischio-jambiers, etc. De plus, une partie de 18 trous représente environ 8 km de marche, souvent au soleil. Certes, le cardio est moins sollicité, mais l’endurance, la force musculaire et la mobilité sont nécessaires pour vous aider à maintenir une bonne concentration et exécuter un bon résultat.

Pendant la saison, on parle plutôt de maintien. Si vous voulez que votre corps suive la cadence pendant tout l’été, des exercices de mobilité et de renforcement sont requis entre les parties de golf afin de maintenir vos capacités physiques obtenues lors de la période hors saison. Ceux-ci aideront également à prévenir les blessures.

En période hors saison, ne mettez pas de côté l’entraînement physique. Demandez à votre thérapeute TPI, à votre kinésiologue ou à votre thérapeute du sport de développer un programme d’entraînement qui vous permettra de continuer à solliciter les muscles nécessaires au golf. Ce sera beaucoup plus facile de recommencer la saison si vous avez continué de bouger pendant l’hiver.

Pour amener votre pratique à un niveau supérieur et pour améliorer votre technique de jeu, on vous recommande aussi de suivre des cours avec un professionnel de golf. L’hiver est le meilleur moment pour travailler et modifier votre technique!

golf

Posture initiale incorrecte

Bien que la technique de golf relève de l’entraîneur, un thérapeute TPI peut tout de même évaluer, entre autres, votre position de départ au golf.

Chez les débutants, une posture initiale incorrecte est une cause fréquente de blessure.

On a dédié un article complet à l’impact de la posture de départ chez les golfeurs et à la façon d’en corriger une inadéquate.

Conclusion

Pour profiter pleinement de votre saison de golf, n’en faites pas trop, trop tôt. Commencez progressivement et n’attendez pas avant de consulter un professionnel de la santé si une douleur apparaît et persiste. Assurez-vous de garder une bonne forme physique, autant avant que pendant la saison.

Et, surtout, pour avoir du plaisir dans votre sport et pour atteindre vos objectifs, entourez-vous de professionnels qui vous aideront à y parvenir.

Services associés

Programme Golf Kinatex

Trouvez une clinique

Cliquez sur votre région

Voir toutes les cliniques sur une carte Voir toutes les cliniques sur une carte