IMPORTANT : Nous sommes ouverts et toujours là pour vous! Détails

Le torticolis congénital chez le bébé : traitement en physiothérapie

2021/02/23 Accueil Éducation et conseils

Le torticolis congénital chez le bébé : traitement en physiothérapie
Tia Didaskalou Tia Didaskalou Physiothérapeute

Des études révèlent que 3,9% des nouveau-nés naissent avec un torticolis congénital. Cette anomalie musculo-squelettique peut être surtout intimidante lorsqu’on ne comprend pas son enjeu dans son entièreté. Par contre, une prise en charge rapide en physiothérapie permet de renseigner les parents et de limiter les conséquences possibles.

Qu’est-ce qu’un un torticolis congénital?

Un torticolis congénital est un raccourcissement du muscle sterno-cléido-occipito-mastoïdien (SCOM) dont le rôle est d’incliner la tête du côté du muscle et d’effectuer une rotation de l’autre côté.

Il est ainsi possible de l’observer chez le bébé qui garde de façon constante sa tête inclinée d’un côté et tournée du côté opposé autant dans une position assise ou couchée.

Quels sont les facteurs de risque?

  • Asymétrie crânienne
  • Poids élevé ou grande taille à la naissance
  • Accouchement difficile
  • Travail prolongé
  • Position siège
  • Première grossesse
  • Grossesse multiple
  • Bébé de sexe masculin

Bébé

Quels sont les signes d’un torticolis?

  • La tête du bébé est toujours inclinée et/ou tournée du même côté 
  • Le bébé a une tendance à toujours porter son regard du même côté 
  • Le bébé utilise un bras plus que l’autre 
  • Le bébé fait ses roulades toujours du même côté 

Quels sont les conséquences?

  • Changements au niveau du développement moteur: Le bébé peut utiliser plus fréquemment un seul côté de son corps, ce qui amène des difficultés dans la réalisation des mouvements requérant une coordination bilatérale (ex. marcher à quatre pattes)
  • Diminution de la force: Le bébé peut avoir de la difficulté à redresser et soutenir sa tête de façon symétrique ainsi qu’à tourner la tête du côté opposé
  • Risque de plagiocéphalie: Le bébé peut développer une déformation du crâne lorsqu’il est toujours tourné du même côté faisant en sorte qu’une pression constante est appliquée au même endroit du crâne, ce qui l’aplatie en conséquence. À long terme, une asymétrie faciale peut même être observée (front et oreille déplacés vers l’avant du côté plat du crâne) 

Pourquoi consulter?

Dès les premières semaines de la naissance du bébé ou lorsque des signes de torticolis sont observés, une consultation avec un physiothérapeute est recommandée. En effet, une prise en charge rapide permettra d’obtenir de meilleurs résultats et d’éviter les complications à long terme.

Papa et bébé

Comment la séance se déroulera-t-elle?

Au début, le physiothérapeute prendra le temps de discuter avec vous de plusieurs aspects concernant les habitudes du bébé et sur l’historique du développement.

Ensuite, une évaluation objective sera réalisée pour identifier la morphologie du crâne, la souplesse/force des muscles du cou et le développement moteur de votre enfant.

Par la suite, plusieurs modalités de traitements seront abordées :

  • Enseignement et conseils sur le positionnement du bébé
  • Exercices d’étirements
  • Exercices de mobilité
  • Exercices stimulant l’acquisition des étapes importantes du développement du bébé
  • Exercices de renforcement

Le physiothérapeute fournira également un programme d’exercices personnalisés qui peut être effectué avec l’enfant à domicile.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à prendre rendez-vous et à parler avec un physiothérapeute.

Trouvez une clinique

Cliquez sur votre région

Ontario 1 Clinique Open

Voir toutes les cliniques sur une carte Voir toutes les cliniques sur une carte