Trouvez
une clinique

KinatexL’ONCOMASSOTHÉRAPIE, un soin complémentaire aux traitements traditionnels contre le cancer

L’ONCOMASSOTHÉRAPIE, un soin complémentaire aux traitements traditionnels contre le cancer
  • Publié le lundi 6 novembre 2017

L’ONCOMASSOTHÉRAPIE, un soin complémentaire aux traitements traditionnels contre le cancer

L’oncomassothérapie, qu’est-ce que c’est?

Une approche en massothérapie, adaptée aux besoins particuliers des personnes souffrant de cancer ou d’une maladie à issue fatale, qui s’intègre bien dans les plans de traitements traditionnels en tant que soin complémentaire. Le massage contribue à un équilibre général, davantage centré sur la santé globale et le sentiment de bien-être que sur la maladie. L’accompagnement en massage peut aider les personnes malades à mieux supporter la maladie et les traitements.
Quand consulter un massothérapeute?
Dès que la personne reçoit son diagnostic de la part d’un oncologue et que celui-ci autorise la massothérapie dans son plan de traitement. Les symptômes et complications de la maladie varient selon le type de cancer, son stade ainsi que les traitements prescrits. Des informations importantes sur l’état de santé de l’individu recueillies dans un questionnaire santé permettront au thérapeute d’offrir le soin le plus approprié.

Un massage bien adapté
Un massothérapeute ayant suivi une formation spécialisée en oncomassothérapie est bien outillé pour connaître les facteurs de risque et les contre-indications reliés à la maladie. Ses connaissances permettront d’adapter ses manoeuvres et son approche globale, de façon à répondre aux besoins du moment. La santé des os est surveillée de près, ainsi que la présence de lymphoedème ou d’inflammation. S’il y a des signes de fièvre, d’infection, d’anémie, de risques de thrombophlébites ou que la personne est récemment en rémission, le soin est toujours ajusté en conséquence.

Un accompagnement
Le massage vient renforcer le lien entre le corps et l’esprit, pendant le processus de guérison. Il permet de :

  • Briser l’isolement
  • Diminuer le sentiment d’insécurité et reprendre possession de son corps
  • Participer activement à sa guérison
  • Combattre la dépression et l’anxiété
  • Favoriser la récupération par la détente
  • Améliorer la qualité du sommeil
  • Stimuler l’appétit
  • Un toucher thérapeutique

Le massage a le potentiel d’apporter un soulagement aux symptômes du cancer et aux effets secondaires des traitements. Voici quelques exemples :

  • Apaisement des maux de tête
  • Diminution de l’inflammation
  • Renforcement du système immunitaire
  • Accélération de la cicatrisation des tissus
  • Détente des muscles tendus et atténuation des engourdissements des extrémités
  • Aisance dans les mouvements articulaires
  • Soulagement des nausées et de la constipation
  • Réhydratation de la peau

De plus, certaines manoeuvres de massage sont efficaces pour réduire les adhérences musculaires et l’oedème suite à une intervention chirurgicale.

Traitement de la douleur
Très souvent associé au cancer, la douleur varie en fonction de l’origine et du stade évolutif de la maladie. Elle peut être liée à l’envahissement tumoral ou aux effets des traitements. Ces douleurs peuvent altérer largement la qualité de vie et interférer sur les émotions.
Par stimulation de neurotransmetteurs enképhalines, le toucher du massage fait augmenter le taux d’hormones endorphines, un antidouleur naturel. Ainsi, un sentiment de détente et de bien être survient. L’engagement dans un soin complémentaire est d’abord et avant tout un cheminement personnel.
Pour obtenir plus d’informations sur l’oncomassothérapie, informez-vous auprès de la clinique Kinatex St-Denis.

Article rédigé par Lisa Christie, massothérapeute chez Kinatex St-Denis



Kinatex St-Denis