Trouvez
une clinique

KinatexLe torticolis congénital : le reconnaître pour mieux consulter!

Le torticolis congénital : le reconnaître pour mieux consulter!
  • Publié le mardi 11 juillet 2017

Le torticolis congénital : le reconnaître pour mieux consulter!

Un nouveau-né qui entre dans la famille est toujours une réelle source de joie pour les jeunes parents, mais apporte parfois son lot d’inquiétudes et de questionnements. C’est le cas de la condition du torticolis congénital, qui demeure encore méconnue par plusieurs parents, bien que très souvent rencontrée en physiothérapie pédiatrique.

Le torticolis congénital est considéré comme la 3e anomalie musculo-squelettique néonatale la plus fréquente[1]. Il s’agit d’une déformation posturale retrouvée chez le bébé, pouvant comporter ou non une contracture ou un raccourcissement musculaire asymétrique de son cou, le plus souvent au niveau du sterno-cléido-occipito-mastoïdien (SCOM).

Image associée[2]

La posture la plus caractéristique associée au torticolis est la tête inclinée d’un côté et tournée dans le sens contraire. Plusieurs facteurs de risque prédisposent votre enfant à développer ce type de déformation posturale : une grossesse multiple, un premier enfant, un poids élevé à la naissance, un travail prolongé, l’utilisation de forceps ou de ventouse à l’accouchement, … La sévérité de l’atteinte peut se diviser en plusieurs grades et types de torticolis pouvant être évalués par votre physiothérapeute.

capture[3]

Le torticolis congénital peut également avoir de grands impacts sur le développement moteur de votre enfant. En effet, les premiers mois de sa vie sont primordiaux pour acquérir tous les préalables moteurs nécessaires aux prochaines étapes telles que se tenir assis de façon autonome, se lever debout et finalement, l’étape ultime de la marche. Pour que ces acquis se développent adéquatement, votre enfant a besoin d’une chose avant tout : la symétrie. C’est pourquoi, en physiothérapie pédiatrique, nous travaillons principalement à l’aide d’exercices de renforcement, de stimulations et d’étirements passifs. Tout ceci s’effectue dans les diverses positions d’exploration de votre enfant en lien avec son âge, ses besoins spécifiques et son développement moteur.

La physiothérapie est d’une grande importance dans un cas de torticolis congénital pour que vous soyez bien outillés en tant que parents. Étant bien averti et éduqué par rapport à la condition, vous pourrez donc avoir un grand impact sur l’évolution favorable du problème de votre petit. Grâce à ses évaluations et traitements, le physiothérapeute en pédiatrie travaillera conjointement avec vous dans un seul but commun : le bien-être de votre enfant et son développement optimal!

Ainsi, dès que vous notez une asymétrie au niveau du cou ou de la tête de votre bébé, ou que celui-ci semble avoir un côté préféré, n’hésitez surtout pas à prendre rendez-vous pour consulter un physiothérapeute expérimenté. Celui-ci vous guidera pour optimiser le développement moteur de votre bébé et corriger son torticolis.

 

Justine Bleau

Physiothérapeute

Kinatex Complexe Desjardins

 

Références

[1] Tatli B. & al. Congenital muscular torticolis: Evaluation and classification. Pediatr Neurol. 2006; 34: 41-44.
[2] https://au.pinterest.com/explore/sternocleidomastoid-muscle/
[3] http://www.wellrehab.com.my/2016/10/25/torticollis/



Kinatex Complexe Desjardins